Témoignages

Témoignages

LYCEE PROFESSIONNEL LOUIS ARMAND

La santé et la sécurité au travail : ça commence à l’apprentissage !

En Sambre Avesnois, 20 Centres de Formation (CFA ou UFA) accueillent 905 élèves en BTS et 2 514 élèves en Bac Pro. Santé au Travail Sambre Avesnois (STSA) développe des actions d’information pour les apprentis et les élèves réalisant des stages en entreprises, dénommés Période de Formation en Milieu Professionnel. A Jeumont, le lycée professionnel Louis Armand a accueilli les interventions de STSA, en complément de son programme pédagogique et des enseignements assurés par les professeurs.

Le lycée professionnel Louis Armand, dont le proviseur est M. François Masse, accueille près de 200 élèves avec une équipe pédagogique de 25 professeurs. André Couvez est directeur délégué aux formations techniques et professionnelles pour les élèves se destinant au Bac Pro Usinage, au CAP d’Electricien et au Bac Pro Commerce : « Dans nos programmes, nous abordons les questions de sécurité et de santé au travail, en cours et dans les travaux pratiques en atelier. Il nous est apparu très important de bénéficier des compétences des spécialistes de STSA qui ont une pratique journalière en entreprise, sur les questions de santé et de sécurité ». En janvier 2018, près de 25 élèves des Bac Pro Usinage, du CAP d’Electricien et de 1er Usinage ont ainsi pu échanger avec des intervenants de Sante Travail Sambre Avesnois. « L’idéal serait de réaliser ce type d’intervention pour les élèves, avant leur premier stage en entreprise ».

Une dynamique locale !


En 2016, STSA a participé à un forum des collégiens sur Maubeuge et Fourmies. « Dans nos 3 000 entreprises adhérentes, nous avons près de 750 apprentis. En novembre 2017, un “matin des préventeurs”, en partenariat avec l’ISTNF (1), a été consacré à la présentation de notre projet aux directeurs d’établissements scolaires ainsi qu’à la CARSAT et à la DIRECCTE qui soutiennent le projet. Sept centres de formations étaient présents sur les 15 que compte notre territoire. Une dynamique était lancée ! » situe Ophélie Lozevis, infirmière Diplômée en Santé au Travail chez STSA. Un groupe Projet(4) s’est mis en place, au sein de STSA. Il a recensé les besoins auprès d’établissements et de lycéens pour adapter les outils d’information et de sensibilisation de STSA. « En janvier 2018, un Comité de pilotage s’est mis en place et nous avons démarré nos interventions auprès des élèves. Pour 2019, d’autres actions se déploieront, notamment par branche professionnelle ».

Un programme régional

Chargé de mission à ISTNF, Thierry Bréchon précise : « STSA anime et conduit son projet. Nous leur apportons un appui méthodologique, avec un éclairage régional, dans le cadre du programme “Santé des apprentis”, soutenu par le Conseil Régional Hauts de France ». Ophélie Lozevis conclut : « Pour nous, c’est important de se situer et de bénéficier des expériences des autres ».

(Publié dans le N°41 : Santé au travail: les orientations régionales) le 16/02/2018

esp-header

APPRENTIS : ACTEUR DE LEUR PREVENTION

Les actions conçues et menées par STSA pour les apprentis sont guidées par un objectif : les apprentis doivent devenir acteur de leur prévention. Le recensement des besoins et attentes des établissements et des élèves a été une étape fondamentale du projet. Quatre établissements participent au Comité de Pilotage, gage de cette adaptation permanente aux réalités des différents métiers.

Expériences et Pluridisciplinarité

« _En 2018, nous intervenons auprès des lycéens avec des modules d’une heure et demi, attractifs et ludiques. L’objectif est de faire intervenir les différents corps de métier selon le risque prédominant (ergonome, ingénieure Hygiène Sécurité Environnement – chimiste…) nous permettant ainsi de répondre aux interrogations des élèves, en faisant référence à des situations concrètes_ », déclare Ophélie Lozevis, infirmière Santé Travail à STSA. Compétences et pragmatisme garantissent la qualité des interventions.

Objectif : « culture prévention »

Ophélie Lozevis précise : « _Notre pari, partagé avec les établissements d’enseignement, est de réduire à terme les Accidents du Travail et d’améliorer la Santé au Travail en donnant dès l’apprentissage, une véritable culture de prévention primaire_ ». Chaque intervention est adaptée aux métiers enseignés dans chaque établissement. Elle permet de présenter les risques spécifiques liés à l’activité professionnelle enseignée, l’importance de la prévention et les missions de STSA et des autres partenaires de prévention.

2019 : sensibiliser les employeurs

A côté des apprentis et des établissements d’enseignement, il faut également sensibiliser les entreprises. « _En 2019, nous organiserons un Matin des Préventeurs en invitant des employeurs qui accueillent des apprentis. Nous allons développer la collaboration avec les tuteurs et accentuer notre approche par branche professionnelle_ » précise Ophélie Lozevis.

Une action sur le long terme

Au sein de l’ISTNF, le programme régional Santé des Apprentis est développé depuis 2009.Pour Thierry Brechon, chargé de mission à ISTNF : « _Avec le recul, il existe des référentiels et des méthodes robustes pour la formation et la sensibilisation des apprentis à la sécurité et la santé au travail. Cependant, les enseignements et les métiers évoluent en permanence. Il est important de toujours croiser les expériences des uns et des autres, en tenant compte des différences de sensibilité et de pratiques. La santé au travail doit rester un des objectifs permanents dans la formation des apprentis, en sachant que cela concerne autant les établissements d’enseignements que les entreprises accueillantes_ ». Directeur délégué aux formations techniques et professionnelles, André Couvez conclut : « _Pour nous, le partenariat avec STSA nous permet d’ancrer la sécurité et la santé au travail au sein de nos enseignements. Notre objectif serait d’apporter ces sensibilisations à la santé et la sécurité avant qu’un élève entre dans une entreprise. Cela repose sur un dialogue étroit et permanent entre notre établissement, ses enseignants et les intervenants spécialisés et avertis de STSA_ ».

Ce projet bénéficie de l’accompagnement de l’Institut de Santé au Travail du Nord de la France.

Témoignages