Témoignages

Témoignages

Atlas Régional de la Santé au Travail des Hauts de France: l’actualisation 2016 est parue !

Sous l’égide du Plan Régional Santé Travail 2016– 2020, la DIRECCTE Hauts de France et la CARSAT Nord Picardie coéditent l’actualisation 2016 de l’Atlas Régional de la Santé au Travail. Près de 150 pages de données et analyses sur : le contexte socioéconomique et démographique, la santé des habitants des Hauts de France, les accidents du travail, les maladies professionnelles, le coût du risque professionnel, l’enquête régionale sur les inaptitudes médicales, les maladies à caractère professionnel, Observatoire Evolutions et Relations en Santé au Travail, expositions professionnelles des salariés, diagnostic des 28 zones d’emploi. Entreprise & Santé en a extrait 5 données majeures.

• La région Hauts-de-France est la troisième région la plus peuplée de France avec plus de 6 millions d’habitants. Sur l’année 2015, l’emploi salarié a augmenté de 0,3 % en région, ce qui correspond à une création nette de 3 200 emplois. L’augmentation du nombre de salariés est exclusivement portée par les services marchands (+ 6 400) et par les autres services, hors commerce (+ 5 200). L’emploi dans l’intérim a connu une hausse spectaculaire en 2015 (+12 %).
• En 2015, on recense plus de 57 000 accidents du travail avec première indemnisation en Hauts-de-France. Le risque d’accidents du travail est stable en région avec 37,5 accidents pour 1 000 salariés. Il demeure plus élevé qu’en France.
• L’indemnisation des maladies professionnelles poursuit son recul en 2015 pour atteindre 5 683 cas, régimes général et agricole confondus. Avec 3,5 maladies pour 1 000 salariés, elles demeurent plus fréquentes qu’en France. Les pathologies principales restent les troubles musculo- squelettiques qui regroupent 8 cas sur 10 dans le régime général et 9 cas sur 10 dans le régime agricole.
• Le coût de ces sinistres ne cesse d’augmenter atteignant 568 millions d’euros en 2015, régimes général et agricole confondus. Les frais pour maladies professionnelles sont globalement presque aussi élevés que pour les accidents du travail, bien que les maladies soient dix fois moins nombreuses que les accidents.
• Les inaptitudes ont une origine professionnelle dans un cas sur trois. Trois inaptitudes sur quatre sont liées au système ostéo-articulaire ou à des troubles mentaux et du comportement, c’est-à-dire des dépressions ou des troubles anxieux. Dans près d’un cas sur deux, les salariés déclarés inaptes deviennent demandeurs d’emploi.

Ils ont contribué à l’Atlas Régional, actualisation 2016 :

• OR2S, Observatoire Régional Santé Social Hauts de France
• Santé Publique France
RSI, Régime Social des Indépendants,
MSA, Mutualité Sociale Agricole
• Santé Travail Hauts de France
• Université de Lille 2, Droit et Santé
EVREST, EVolutions et Relations En Santé au Travail
ISTNF, Institut de Santé au Travail du Nord de la France

Bienvenue au CROCT !

Une nouvelle instance paritaire est constituée en 2017 : le Comité Régional d’Orientations des Conditions de Travail. Sa composition : partenaires sociaux, institutionnels et préventeurs. Son rôle : participer à la définition des orientations de la politique régionale de santé au travail, et au suivi du Plan Régional de Santé au Travail.

Hors magazine le 17/07/2017

Témoignages