Témoignages

Témoignages

APF Association des Paralysés de France

N’oublions pas le risque incendie !

Association nationale reconnue d’utilité publique, l’Association des Paralysés de France (APF) gère des services et établissements médico-sociaux à travers toute la France. A Valenciennes, le pôle adulte de l’APF emploie 30 personnes de métiers très différents (éducateurs, animateurs, ergothérapeutes, paramédicaux, assistants sociaux, conseillers en économie sociale et familiale, etc.) dans quatre services : service d’accompagnement à la vie sociale (SAVS), service d’accompagnement médico-social pour adultes handicapés (SAMSAH), accueil de jour (AJ) et résidence services (RS). Autant pour le personnel que pour les personnes accompagnées, la proposition de l’ASTAV, Association de Santé au Travail du Valenciennois, de travailler sur le risque incendie, a retenu toute l’attention. En effet, le risque incendie fait partie des risques professionnels au titre du Document Unique d’Évaluation des Risques. Et relève également d’obligations spécifiques.

Adjoint de direction, Saïd Mechmache explique le contexte : « Nous accueillons et accompagnons des personnes en situation de handicap moteur, pour l’aboutissement de leur projet professionnel, de loisir, de logement adapté ou de soins. Pour les quatre services, la philosophie de l’approche est identique: Aider la personne accompagnée à trouver en elle-même les ressources que ce soit pour préserver ou renforcer son autonomie, construire et réaliser son projet, coordonner ses soins…etc. Cela se résume à partir des besoins de la personne pour cheminer avec elle sur la voie de son projet. Pour ce faire, nous assurons un lien avec la famille, les aidants professionnels et les partenaires». L’APF accueille des personnes en situation de handicap dans ses locaux de l’AJ. En outre, elle accompagne des résidents dans onze appartements de la RS. « Il y a une volonté de la direction de sensibiliser et former au risque incendie, aussi bien les professionnels que les personnes accompagnées ». La prestation « risque incendie » de l’ASTAV correspondait parfaitement aux besoins de l’APF. Elle est incluse dans la cotisation annuelle, sans faire l’objet d’une facturation supplémentaire.

La connaissance de l’entreprise

« Nous connaissons bien les spécificités de l’entreprise », rappelle le docteur Dalhia Seak San, médecin du travail à l’ASTAV. « De ce fait, nous apportons une formation et des conseils personnalisés. En l’occurrence, il fallait tenir compte des publics concernés : personnes extérieures accueillies à mobilité réduite et professionnels de l’APF. Il fallait également tenir compte de la particularité de l’agencement mixte entre les locaux professionnels et les lieux de vie pour les personnes handicapées D’une part, les locaux d’accueil pour des activités informatiques, ergothérapeutiques, artistiques ou autres. Enfin, les appartements avec des personnes en résidence ». La prestation « risque incendie » est une occasion de plus de renforcer le dialogue privilégié avec la direction, le CHSCT et le personnel.

Une obligation légale

Technicien supérieur QHSE à l’ASTAV, Bruno Figurski explique : « Le risque incendie fait partie de toute politique de prévention en entreprise. Le décret du 21 janvier 2010 stipule que chaque salarié doit avoir connaissance des consignes en cas d’incendie, connaître les modalités d’évacuation et l’identité des personnes chargées de la mise en oeuvre ».

L’adaptation à la demande

Bruno Figurski poursuit : « Tout commence par une visite des locaux, avec la direction. Je prends connaissance des risques spécifiques, des consignes existantes en cas d’incendie, tout en examinant les fonctionnalités des locaux. Je prends des photos pour les inclure dans le diaporama que je vais utiliser ensuite ». L’APF a bénéficié d’une sensibilisation générale auprès de ses salariés. « Avec diapositives et vidéos, j’informe les salariés sur trois points : alerter, lutter, évacuer. Avec une question essentielle : comment réagir en cas de départ de feu ? ». Après un rappel sur les risques d’incendie, les règles d’utilisation des extincteurs et d’évacuation sont abordées. « J’ai remis une documentation adaptée, notamment en vue de l’actualisation du plan d’évacuation et des consignes en cas d’incendie. Une attestation est remise à chaque stagiaire. L’intervention de l’ASTAV est inscrite dans le DUER ».

APF
Association des Paralysés de France
30 salariés
Saïd MECHMACHE, Adjoint de direction

VALENCIENNES

SANTÉ AU TRAVAIL DE VALENCIENNES (ASTAV)

1 – Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail.
2 – Qualité, Hygiène, Sécurité, Environnement.

(Publié dans le N°36 : La santé au travail a 15 ans !) le 12/10/2016

esp-header

L'ASTAV témoigne

Pour en savoir plus sur la sensibilisation au risque incendie…

Regarder le reportage vidéo

Témoignages