Témoignages

Témoignages

5 À SEC

Les pressings de l’enseigne 5 à SEC sont des unités de 2 à 4 salariés. A Sin-le-Noble, près de Douai, les deux salariées ont plusieurs années d’ancienneté. Leurs savoir-faire sont précieux. Elles accueillent les clients et assurent le nettoyage à sec ou le lavage des vêtements, linges de maison, tissus d’ameublement, etc.

(Publié dans le N°38 : Obligations & Solutions !) le 19/04/2017

OH ! COMME 3 POMMES

Présidée par Christian Duhayon, Oh ! Comme 3 Pommes est une crèche interentreprises de statut associatif, implantée à Wervicq-sud. Elle accueille 50 enfants par semaine, âgés de deux mois et demi à quatre ans. Le 30 janvier dernier, lors des vœux de Val de Lys Entreprendre, Oh ! Comme 3 pommes a reçu le trophée prévention du SIMUP, des mains de son président, monsieur Patrick Vandamme. Raison de cette mise à l’honneur : une politique de bien-être au travail et de prévention, menée par sa directrice Marie Vandenberghe, pour les 14 salariés de la crèche.

(Publié dans le N°38 : Obligations & Solutions !) le 19/04/2017

APF Association des Paralysés de France

Association nationale reconnue d’utilité publique, l’Association des Paralysés de France (APF) gère des services et établissements médico-sociaux à travers toute la France. A Valenciennes, le pôle adulte de l’APF emploie 30 personnes de métiers très différents (éducateurs, animateurs, ergothérapeutes, paramédicaux, assistants sociaux, conseillers en économie sociale et familiale, etc.) dans quatre services…

(Publié dans le N°36 : La santé au travail a 15 ans !) le 12/10/2016

PRSE

Quelles que soient la taille et l’activité de l’entreprise, la route nous attend. Chaque année, elle va être à l’origine d’un accident du travail sur dix, que ce soit sur le trajet domicile-travail ou lors de missions liées au travail. Et, au total, 43 % des accidents mortels liés au travail sont dus à la circulation routière. Schématiquement un décès sur deux reconnu en accident du travail… C’est-à-dire 350 décès par an. Et 7 000 nouvelles invalidités parmi ceux qui ont survécus.

(Publié dans le N°35 : Artisans, commerçants, travailleurs indépendants…Votre santé compte pour vos salariés!) le 21/07/2016

GEODIS

Spécialiste français du transport fret et messagerie, GEODIS Distribution & Express fait partie du Groupe GEODIS, implanté à travers le monde entier. Chaque année, à l’initiative de la direction régionale, les salariés des 9 agences « Région Nord » du Groupe GEODIS consacrent 24 heures d’affilée à échanger sur la Santé et Sécurité au Travail. La quatrième édition a eu lieu en février 2016, du jeudi midi au vendredi midi. A Valenciennes, deux agences sont présentes : GEODIS Distribution et FRANCE EXPRESS.

(Publié dans le N°35 : Artisans, commerçants, travailleurs indépendants…Votre santé compte pour vos salariés!) le 20/07/2016

Caisse Primaire d’Assurance Maladie de l’Asine

Afin que chacun des 450 000 bénéficiaires puisse obtenir chaque jour ses remboursements, 440 salariés travaillent à la Caisse Primaire d’Assurance Maladie de l’Aisne. Outre le remboursement des soins, la CPAM remplit une mission de gestion du risque et de prévention. En 2014, sur la base des résultats du Baromètre Social Institutionnel , déployé chaque année au niveau national sein de la Sécurité Sociale, la direction de la CPAM de l’Aisne, décide d’aller plus loin. La prévention des risques psychosociaux fait partie de la gestion de son organisme.

(Publié dans le N°34 : Santé au travail : PLUS EFFICACE À PLUSIEURS !) le 01/06/2016

EHPAD la Sainte Famille

A Marquise, dans le boulonnais, l’EHPAD1 la Sainte Famille accueille des résidents en hébergement permanent et temporaire. Une unité spécialisée prend en charge des patients atteints de maladie d’Alzheimer. L’Association Santé Travail Interentreprises du Littoral 62, son service de santé au travail, et la Société d’Ingénierie Sociale d’Entreprise, sont co-intervenues pour établir des préconisations, à partir d’une étude ergonomique. Objectif : la prévention des TMS.

(Publié dans le N°34 : Santé au travail : PLUS EFFICACE À PLUSIEURS !) le 30/05/2016

Maison d’Enfants du Capreau

A Wasquehal, la Maison d’Enfants du Capreau accueille 75 jeunes de 0 à 18 ans, en grandes difficultés sociales ou familiales. Elle fait partie de l’association SPReNe, association de protection de l’enfance présidée par Rolan Lagadec. Sur le territoire d’action sociale Métropole Roubaix Tourcoing, l’association SPReNe dispose de deux établissements : maison d’enfants du Capreau, à Wasquehal, et le foyer d’accueil d’urgence Mosaïque. 70 salariés à temps plein et à temps partiel travaillent à la maison du Capreau.

(Publié dans le N°34 : Santé au travail : PLUS EFFICACE À PLUSIEURS !) le 30/05/2016

Relais des Moëres

Au Relais des Moëres, environ 50 professionnels accompagnent des résidents en situation de handicap. Les personnes accueillies sont atteintes d’une déficience intellectuelle, sévère à profonde, avec des Troubles Envahissants du Développement et des troubles du comportement associés. Certains résidents ont une perte d’autonomie liée à l’avancée en âge ou à un processus de vieillissement précoce inhérent à la pathologie. Le personnel, 24 heures sur 24, sept jours sur sept, déploie soins et attentions à chacun.

(Publié dans le N°33 : Chefs d’entreprises, salariés et travailleurs indépendants: évitons le Burnout!) le 02/03/2016

CALAIS OPALE BUS

7 jours sur 7 et 365 jours par an, vous trouverez un autobus, de 5 heures à 21 heures, sur Calais, Coquelles, Coulogne, Marck, Blériot-Sangatte et Guînes, soit un bassin de vie de 103 746 habitants et 12 368 hectares. L’autobus sera conduit par l’un des 100 chauffeurs de CALAIS OPALE BUS. Au total, cela représente 5 millions de voyages par an, sur délégation de service public de Transport Urbain du SITAC (Syndicat Intercommunal des Transports de l’Arrondissement de Calais). 6 000 à 7 000 migrants vivent sur le Calaisis.

(Publié dans le N°33 : Chefs d’entreprises, salariés et travailleurs indépendants: évitons le Burnout!) le 02/03/2016

Pressing Net Service

Dans la galerie marchande de Saint-Marin-au-Laërt, trois salariées travaillent au PRESSING NET SERVICE. Elles accueillent chaque client pour le dépôt et le rendu de pièces à nettoyer. Essentiellement des vêtements : chemises ou chemisiers, costumes, robes ou manteaux, etc. Elles accrochent ou décrochent les pièces au convoyeur, et elles effectuent le repassage. L’air de rien, allers-retours, mouvements et manutentions sont au programme dès qu’un client rentre ! Disponibilité et correction, rigueur et régularité sont des qualités essentielles.

(Publié dans le N°33 : Chefs d’entreprises, salariés et travailleurs indépendants: évitons le Burnout!) le 02/03/2016

Nettoyage de citernes

A cette station de lavage, les camions citerne se suivent mais ne se ressemblent pas. Du transport de chocolat à l’huile de tournesol, en passant par les hydrocarbures ou le méthanol, les citernes peuvent avoir contenu une multitude de produits différents. Venant de l’étranger, certains véhicules profitent de leur passage sur le littoral pour se refaire une beauté, avant de reprendre un autre chargement… C’est dire que les situations d’exposition des salariés sont très variables. Et dans certains cas, il faut intervenir au sein de la citerne, en milieu confiné.

(Publié dans le N°32 : Pénibilité : moins de Pénibilité plus de performance !) le 23/11/2015

EHPAD les vertes années

15 sacs de 15 kilos par jour… Et une cinquantaine le lundi ! La quantité de linge à nettoyer à la blanchisserie de l’EHPAD « Les vertes années » à Wignehies, dans l’Avesnois, est impressionnante : 1,5 à 1,8 tonnes de linge à traiter par semaine, pour 82 résidents. Les chiffres donnent le vertige ! Ils sont incontournables. Les résidents doivent avoir quotidiennement leur linge propre : du drap de lit au mouchoir personnel. Sur les 62 salariés de l’EHPAD, l’équipe de la lingerie comprend 4 personnes.

(Publié dans le N°31 : Santé et Qualité de Vie au Travail: un + pour votre compétitivité) le 16/07/2015

LE PALAIS DES BAMBINS

Onze enfants peuvent être simultanément accueillis à la micro-crèche « Le Palais des bambins » à Wignehies, dans l’Avesnois. L’accueil a lieu du lundi au vendredi, de 7 heures à 19 h 30. Pratique pour les parents ! Association sans but lucratif, la crèche emploie 7 salariées, âgées de 21 ans à 54 ans. Les enfants ont de 6 semaines à 6 ans. Au total, 32 enfants sont inscrits à la micro-crèche, au sein de laquelle leur sécurité, leur éveil et leur bien-être font l’objet d’une attention constante.

(Publié dans le N°31 : Santé et Qualité de Vie au Travail: un + pour votre compétitivité) le 09/07/2015

COLUMBIA SPORTSWEAR

Implanté en 2002, dans la Zone d’activités ACTIPOLE à Raillencourt-Sainte-Olle, COLUMBIA Sportswear Distribution est un centre de distribution logistique « High Tech », de 56 000 m² couverts. 112 salariés permettent ainsi l’expédition de vêtements de sports et de loisirs vers l’Europe, le Moyen Orient et l’Afrique. De la réception des marchandises à l’expédition, les manutentions sont au rendez-vous. Nous sommes dans les métiers de la logistique. Préparateurs de commandes et caristes travaillent avec le management de proximité.

(Publié dans le N°30 : Audition et travail: entendre pour mieux s'entendre!) le 18/05/2015

CENTRE OSCAR LAMBRET

« Ce qui m’est arrivé doit pouvoir être utile à d’autres. C’est pour cela que je témoigne ! ». Ancien moniteur d’équitation, Pascal Geloen est entré comme chauffeur au Centre Oscar Lambret à Lille, il y a plus de 35 ans. Après avoir été chef d’équipe au magasin, il est devenu responsable logistique. A partir de 2005, vertiges, acouphènes à type de sifflements, baisse progressive de l’audition entrent dans sa vie. « Au début, je n’osais pas en parler. Mais on finit par s’isoler. Ce n’est donc pas la solution.

(Publié dans le N°30 : Audition et travail: entendre pour mieux s'entendre!) le 18/05/2015

SELECT DISTRIBUTION

Avec huit salariés, SELECT Distribution s’est positionné sur le transport express de marchandises. L’entreprise prend en charge tout colis, en dehors des matières dangereuses, sur la métropole lilloise et dans l’heure qui suit l’appel. De la simple lettre au chargement de 20 m3, ses trois chauffeurs font voyager votre colis en urgence dans toute la France! Adhérant à PÔLE SANTÉ TRAVAIL Métropole Nord, les salariés de SELECT Distribution peuvent bénéficier de modules d’e-Learning…

(Publié dans le N°30 : Audition et travail: entendre pour mieux s'entendre!) le 20/04/2015

DAMART

Fleuron de la VAD (Vente à Distance) implanté sur le versant nord-est de la métropole lilloise, DAMART est une marque emblématique de vêtements chauds et résistants. A HEM, chaque année, 4,6 millions d’articles et 3,8 millions de cadeaux sont traités pour expédition en VAD vers la France, la Suisse, etc. Les colis pour les 90 magasins y sont également préparés, pour 6 millions d’articles et 1,2 millions de cadeaux. Soit au total : plus de 10 millions d’articles et 5 millions de cadeaux par an, pour 330 salariés permanents.

(Publié dans le N°29 : Risque chimique: l'air de rien, tout se respire!) le 09/01/2015

DHL, plateforme logistique

Si vous achetez un vêtement chez KIABI partout dans le monde, il est passé chez DHL, plateforme logistique multimodale prestataire de service, implantée à Dourges, 161 salariés permanents traitent 200 millions de pièces sur une année. Chaque semaine, 80 à 100 containers sont déchargés. Chaque commande subit un contrôle. Elles sont ensuite réexpédiées vers d’autres plates-formes de la région, qui les livrent alors dans les magasins de détail.

(Publié dans le N°29 : Risque chimique: l'air de rien, tout se respire!) le 09/01/2015

Le Conseil général de la Somme expérimente le télétravail

De Septembre 2013 à Juillet 2014, 30 agents volontaires du Conseil général de la Somme ont expérimenté le télétravail, dans le cadre d’un projet issu de l’Agenda 21 et du Plan de Déplacement Inter Administration (PDIA). Suivi par un Comité de Pilotage1, cette expérimentation témoigne de l’engagement du Conseil général de la Somme vis-à-vis du développement durable et la protection de l’environnement.

(Publié dans le N°28 : Tous connectés et la santé dans tout cela ? ) le 17/11/2014

ASSOCIATIONS TRAVAIL ET PARTAGE 62, ESPOIR TERRE DES 2 CAPS

Depuis le 1er juillet 2012, les associations intermédiaires de réinsertion ont l’obligation d’adhérer à un service de santé au travail pour le suivi des salariés qu’elles mettent à disposition d’entreprises, de collectivités ou chez des particuliers. Auparavant, elles n’adhéraient que pour leurs salariés permanents. A l’ASTIL 62 (Santé au Travail de Calais-Boulogne-Le Touquet), 10 associations d’Insertion sont concernées. Elles ont 64 salariés permanents pour 2 200 salariés mis à disposition sur trois territoires à prédominance rurale.

(Publié dans le N°28 : Tous connectés et la santé dans tout cela ? ) le 17/11/2014

MAISON DES SERVICES DE NIELLES-LÈS-BLÉQUIN Fédération ADMR du Pas-de-Calais

Rattachée à la fédération ADMR du Pas-de-Calais, l’association d’aide à domicile de Nielles-lès-Bléquin anime l’une des 29 maisons des services du département. Située dans l’arrondissement de Saint-Omer, elle regroupe près de 50 auxiliaires de vie et aide-ménagères intervenant sur 51 communes. Suivie par le docteur Nicole Webster, médecin du travail à PÔLE SANTÉ TRAVAIL MÉTROPOLE NORD, l’ADMR de Nielles-lès-Bléquin s’est engagée dans un travail original de sensibilisation au risque chimique.

(Publié dans le N°27 : Les solvants sont partout...) le 05/08/2014

SIA HABITAT – Valenciennes

Dans l’habitat social, les gardiens d’immeubles ou agents d’entretien ont un rôle important. Au contact quotidien des locataires, ils veillent à l’entretien des parties communes et s’acquittent de différentes tâches techniques. Par exemple, ils réalisent, plusieurs fois par semaine, le transfert des containers de déchets, situés au pied de chaque immeuble, vers les zones de dessertes fixées par la commune. L’agence de Valenciennes de Sia Habitat a confié une étude ergonomique à l’ASTAV, son service de santé au travail.

(Publié dans le N°26 : Des réponses à vos questions) le 19/05/2014

Par la main

« Par la Main » est une association à but non lucratif. Ses 450 salariés, représentant 75 temps plein, apportent des services au domicile de 650 personnes dépendantes, accidentées, handicapées sur les territoires de Béthune, Courrière, Lens, Hazebrouck et Villeneuve d’Ascq. Créée en 1987, « Par la Main » a suivi le développement du maintien au domicile. Les auxiliaires de vie de « Par la Main » interviennent donc au domicile, selon des conditions de travail déterminées par le type de patient, d’entourage et de logement.

(Publié dans le N°25 : Ca s'est passé près de chez vous!) le 12/02/2014

Thalassothérapie Touquet Paris-Plage

Sur le front de mer du Touquet Paris-Plage, l’institut de Thalassothérapie bénéficie d’une piscine intérieure d’eau de mer de 25 m qui donne sur la plage… Modelage, algothérapie, fitness, douche à jet, bain hydro-massant en constituent des exemples de soins de bien-être. Ils sont dispensés par une équipe attentionnée d’hydrothérapeutes, de masseurs-kinésithérapeutes, d’esthéticiennes, d’un ostéopathe, d’un sophrologue, d’un médecin spécialisé et d’une diététicienne. Thalassa Le Touquet a 38 ans d’ancienneté : l’expérience est là.

(Publié dans le N°25 : Ca s'est passé près de chez vous!) le 12/02/2014

EHPAD Saint-Joseph

En 2012, Marie-Pierre Patte succède à Michael Knopp à la direction de l’EHPAD Saint-Joseph (Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes) à Cagny, près d’Amiens. Un important chantier l’attend : les travaux de rénovation de la blanchisserie se dérouleront de septembre 2012 à février 2013. Cette blanchisserie a une histoire. Le Conseil d’Administration a préféré la rénover, plutôt que d’externaliser le service. 180 000 € d’investissement pour répondre aux normes, améliorer les conditions de travail et garder les lingères.

(Publié dans le N°24 : Expositions aux risques: moins de pénibilité, plus de santé) le 20/11/2013

TFN ATALIAN

TFN ATALIAN est le numéro 2 du nettoyage industriel en France. Sur 70 agences, 7 sont réparties sur la région Nord-Normandie. L’agence de Guemps, près de Calais, comprend 250 salariés. Depuis 2002, elle participe au nettoyage quotidien du Centre Hospitalier de Calais : urgences, halls, espaces de circulations et couloirs, bureaux, ateliers, blanchisserie, plateaux techniques… Seul le nettoyage des blocs opératoires et des chambres n’est pas assuré par ATALIAN.

(Publié dans le N°23 : Coeur au travail : ça palpite pour moi !) le 22/07/2013

TLV Handicap, Lille

Sur le territoire de la métropole lilloise, TLV Transport assure le transport de personnes à mobilité réduite, ayant une carte d’invalidé à 80 % et ne pouvant pas bénéficier des transports en commun, dans le cadre de l’exploitation du service Handipôle pour le compte de Transpole. Sous convention avec le Conseil Général du Nord, TLV Transport assure également les déplacements d’élèves et d’étudiants à mobilité réduite.

(Publié dans le N°21 : Partir, c'est bien... arriver, c'est mieux !) le 26/02/2013

MAISON DE RETRAITE HIPPOLYTE NOIRET, FOUILLOY

On n’y penserait pas de prime à bord. Et pourtant, le personnel des Etablissements d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) est concerné par la prévention du risque routier. 137 personnes âgées sont prises en charge à la Résidence Hippolyte Noiret, à Fouilloy, près d’Amiens. Au sein de l’établissement, deux unités « Alzheimer » de 12 lits chacune, existent depuis deux ans. Parmi les 120 salariés, plusieurs effectuent des déplacements à titre professionnel. Et la sécurité routière est apparue être un risque non négligeable…

(Publié dans le N°21 : Partir, c'est bien... arriver, c'est mieux !) le 26/02/2013

Le code du travail, c’est bien… La vie au travail, c’est mieux !

45 enfants de 6 à 17 ans, atteints de défi ciences intellectuelles moyennes, sont suivis au « Moulin Vert », Institut Médico-Educatif situé à Blérancourt dans l’Aisne. 40 enfants sont en internat à la semaine ; 5 sont demi-pensionnaires. Ils requièrent une attention personnalisée et permanente de la part du personnel.
Au total, 30 salariés (éducateurs d’internat, éducateurs de journée, paramédicaux, cuisiniers et administratifs) concourent à leur prise en charge.

(Publié dans le N°21 : Partir, c'est bien... arriver, c'est mieux !) le 26/02/2013

Laboratoire Biocerf, Dunkerque

Laboratoire d’Analyses Médicales implanté à Dunkerque depuis une soixantaine d’années, BIOCERF est réparti sur 5 sites et comprend 60 salariés. 8 véhicules sont utilisés en permanence par la moitié de ces salariés. En effet, du prélèvement aux laboratoires, les déplacements sont quotidiens. BIOCERF répond aux assurances obligatoires qualité, sous la démarche COFRAC (Comité Français d’Accréditation). Un processus de contrôle rigoureux qui concerne les modalités de prélèvements et de réception, les processus d’analyse et de délivrance des résultats.

(Publié dans le N°21 : Partir, c'est bien... arriver, c'est mieux !) le 26/02/2013

Sia habitat, service courrier

sia

9 000 lettres sont mises sous pli et 500 à 600 lettres recommandées avec accusé réception sont expédiées, chaque mois, au service courrier du siège de Sia Habitat à Douai. Acteur majeur du logement social, Sia Habitat gère 30 000 logements sur le Nord et le Pas-de-Calais. En mai 2011, suite à une demande du Directeur des Ressources Humaines et en concertation avec le Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT), une étude ergonomique a été confiée à PÔLE SANTÉ TRAVAIL Métropole Nord.

(Publié dans le N°18 : Alcool que veux-tu ? ) le 15/06/2012

18 Centres de contrôle technique automobile au banc d’essai de la santé au travail !

Ayant en moyenne 1 à 2 salariés, les 18 Centres de contrôle technique automobile adhérents au Service de Santé au Travail de l’Aisne ont accepté de participer, de 2009 à 2011, à une « radioscopie » de leurs risques professionnels. Au départ de cette étude, une interrogation suite à des maux de tête constatés lors des visites médicales sur deux salariés.

(Publié dans le N°18 : Alcool que veux-tu ? ) le 15/06/2012

Plan Régional de Santé au Travail

L’aide à domicile est un secteur d’activité en pleine croissance. Selon l’Observatoire de la branche professionnelle, en 2010 et au niveau national, plus de 5 000 structures emploient plus de 220 000 salariés, très majoritairement en contrat à durée indéterminée. Les prestataires relèvent de statuts très variés : sociétés privées, établissements ou associations sans but lucratif. Tous ont une préoccupation commune : les conditions de travail de salariés qui interviennent au domicile de personnes en perte d’autonomie.

(Publié dans le N°17 : L'obligation de substitution) le 17/04/2012

Pas de calais habitat

Se définissant comme « opérateur urbain », Pas-de-Calais habitat a le statut d’Office Public de l’Habitat. Dépendant du Conseil Général du Pas-de-Calais, sa compétence géographique s’étend à l’ensemble du département (excepté les communes de Calais et Boulogne qui disposent chacune d’un Office Municipal). Bailleur social de près de 39 000 logements et de 867 salariés, Pas-de-Calais habitat a inscrit la prévention de la pénibilité au travail dans son dialogue social. Et cela, avant que la loi en fasse une obligation pour les entreprises de plus de 50 salariés.

(Publié dans le N°16 : Nouvelles obligations dès 2012) le 09/12/2011

ADAR Flandres Métropole

A l’ADAR Flandre métropole, l’absentéisme a déjà représenté 14 000 jours par an, pour 900 salariés…
La direction a décidé de regarder la réalité en face : la pénibilité du travail en est peutêtre une des raisons. L’activité de cette association sans but lucratif est l’aide à domicile. Elle assure ce service auprès de 6000 personnes. La plupart de ces personnes sont âgées. En dialogue avec les salariés, en particulier au niveau du CHSCT, un projet de prévention s’est mis en place dès 2010. Il associe de nombreux acteurs, tant en interne qu’en externe.

(Publié dans le N°15 : 50 ans... et alors ?) le 28/10/2011

CFA de la Capelle

Depuis 2005, 200 garagistes de l’Aisne ont reçu la visite d’un Intervenant Santé Travail. Dans le cadre de ses missions, le médecin du travail doit établir la fiche d’entreprise, dans laquelle sont identifiés les risques auxquels sont exposés les salariés. En fait, rien de plus normal ! Mais, cette année là, le Service de Santé au Travail de Saint Quentin (MTA) avait décidé de faire une approche d’ensemble des garages. Or, dans les garages, il y a des apprentis.

(Publié dans le N°14 : L'obligation de reclassement) le 15/07/2011

Résidence Fontaine Médicis

Maison de retraite médicalisée, « La résidence Fontaine Médicis » est implantée à Cucq, sur le littoral de la Manche. Rattaché au groupe DVD (comme Domus Vi-Dolcea), cet établissement compte 40 salariés. Au cours d’une visite médicale, le docteur Elisabeth Ducarme, de la Santé au Travail de Calais- Boulogne-Le Touquet (A.S.T.I.L. 62) diagnostique une tendinite chez une lingère.

(Publié dans le N°14 : L'obligation de reclassement) le 15/07/2011

Apei henin-carvin

Comment inciter le personnel d’une entreprise adaptée, à porter systématiquement les équipements de protection individuelle (EPI) ? L’entreprise adaptée de Courrières (Apei Henin-Carvin), spécialisée dans les espaces verts, a trouvé une solution : doter chaque salarié d’une sacoche personnelle contenant les EPI nécessaires à son activité et d’un casier pour les ranger dans son vestiaire. Ainsi, chacun peut les retrouver facilement au moment de commencer sa journée de travail.

(Publié dans le N°14 : L'obligation de reclassement) le 15/07/2011

François-Yves Jolibois Directeur de JADE, Accès difficile

En 1998, à l’âge de 25 ans, François-Yves Jolibois a créé « JADE, Accès Difficile ». Sportif et entrepreneur dans l’âme, il a su allier sa passion (l’escalade) et le travail (travaux du bâtiment). Son parcours est étonnant. Son discours est carré. L’homme est avant tout un animateur d’équipe, soucieux de la performance collective et de la réussite individuelle. Son métier : la du risque.

(Publié dans le N°14 : L'obligation de reclassement) le 15/07/2011

CAS de Conteville-les-boulognes

« Les salariés de mon établissement bénéficient des mesures de prévention et sécurité comme tout travailleur », constate Patrick Caudoux, directeur du Centre d’Accueil et de Soins (C.A.S.) de Conteville-les-Boulogne. « Cependant, les usagers handicapés sont exposés aux mêmes risques dans les ateliers. Comment les protéger eux aussi ? »

(Publié dans le N°13 : L'etiquette nous parle) le 29/03/2011

Korian Samorabriva

Les soins demandent une attention de chaque instant. Notamment en maison de retraite. Il faut faire preuve de disponibilité sur le plan humain. Il faut également faire beaucoup de « manutentions ». En effet, les « malades à faible mobilité » doivent être mobilisés par le personnel soignant. Et là, un accompagnement est possible. Voire nécessaire. La preuve avec la Santé au Travail d’Amiens et la maison de retraite KORIAN-SAMORABRIVA.

(Publié dans le N°13 : L'etiquette nous parle) le 29/03/2011

Mairie

Travailler dans une atmosphère bruyante est le lot de nombreux salariés. Mais lorsque les décibels deviennent une nuisance quotidienne pour les travailleurs, il convient d’en mesurer l’impact et de mettre en place des actions correctrices. Focus sur une mairie qui a travaillé avec l’ASTIL 62 pour une sensibilisation au coeur des métiers.

(Publié dans le N°11 : Bien au boulot, bien dans ma vie ? ) le 23/12/2010

Le Relais

Qui ne connaît pas les bennes blanches, marquées de bleu, avec un nom : LE RELAIS. Chacun comprend la signification de ce nom. Les vêtements, que l’on ne porte plus, sont utiles… pour d’autres ! Et LE RELAIS de collecter ainsi nos vieux habits. Plusieurs tonnes par an. Et de les trier, chaque jour, un par un. Et de les réorienter : revente ou recyclage. Le personnel, qui effectue ce travail, est en situation de précarité. L’autre but du RELAIS, entreprise à but non lucratif, est de donner une chance de réinsertion à des personnes en difficulté.

(Publié dans le N°11 : Bien au boulot, bien dans ma vie ? ) le 23/12/2010

Centre de thalassothérapie du touquet

touquet

C’est après une visite au sein du Centre de Thalassothérapie du Touquet que le docteur Anne-Elise Bonin, médecin du travail à la Santé au Travail de Calais-Boulogne-Le Touquet (ASTIL 62) a impulsé une démarche ergonomique sur le poste d’hydrothérapeute. Une chute avec entorse du genou avait attiré son attention. Les contraintes du poste, conjuguées avec le fait que le personnel franchissait la quarantaine, posaient la question d’améliorations possibles des situations de travail.

(Publié dans le N°10 : Bien au boulot, bien dans ma vie ?) le 15/05/2010

ASSAD en Opale Sud, Cucq

Notre Association de Services d’Aide à la Personne et Portage de Repas se situe dans le sud du secteur de la Côte d’Opale, dont le sigle est ASSAD en Opale Sud.

(Publié dans le N°10 : Bien au boulot, bien dans ma vie ?) le 15/05/2010

Clinique Chirurgicale, Saint-Omer

Nous avons intégré dans le programme d’action du CHSCT le sujet du stress au travail, sachant que ce sujet pouvait concerner des entreprises de tous les secteurs d’activité et de toutes les catégories socioprofessionnelles.

(Publié dans le N°10 : Bien au boulot, bien dans ma vie ?) le 15/05/2010

Parc automobile des ambulances Buirette

Personne n’est à l’abri d’un accident de voiture ! Encore plus lorsque la voiture est votre outil de travail. Dans les métiers tels que le bâtiment où la conduite de véhicules est fréquente, dans celui d’ambulancier où conduire dans l’urgence est le mot d’ordre, rien n’est à oublier pour sa sécurité !

(Publié dans le N°9 : La santé au travail c'est nous !) le 05/01/2010

ENTREPRISE ADAPTEE LA CORDEE

Le Travail Adapté du Douaisis (T.A.D) regroupe 3 structures de l’association “Les Papillons Blancs” : l’Établissement et Service d’Aide par le Travail (ESAT) « Les Molettes », l’ESAT de Lambres-Lez-Douai et la société « La Cordée ».

(Publié dans le N°8 : H1N1 : Le travail ) le 15/10/2009

Pocheco

15 lignes de production d’enveloppes, essentiellement pour les grandes administrations publiques, 95 salariés 24 heures sur 24… notre problématique a toujours été le bruit ambiant.

(Publié dans le N°8 : H1N1 : Le travail ) le 15/10/2009

SAINT QUENTIN MOBILITE

Christophe Coeckelbergh dirige une entreprise de transport public. Sous ses ordres, 105 salariés, dont 82 conducteurs de bus. La difficulté pour ce chef d’entreprise, c’est la rotation de ses équipes entre celles du matin et celles de l’après-midi.

(Publié dans le N°8 : H1N1 : Le travail ) le 15/10/2009

CENTRE COMMUNAL D’ACTION SOCIALE

Depuis 2002, le secteur de l’aide à domicile se professionnalise. Il existe depuis cette date un diplôme d’état d’auxiliaire de vie sociale, avec en parallèle la mise en place de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie.

(Publié dans le N°7 : La santé, d'une entreprise à une autre !) le 15/07/2009

CABINET LETISSIER LORENTE

J’ai été contacté par la Santé au Travail pour une simple visite à mon cabinet, créé récemment. J’avoue ne pas avoir saisi immédiatement l’intérêt de cette visite.

(Publié dans le N°7 : La santé, d'une entreprise à une autre !) le 15/07/2009

WIART SASU

C’était lors de la collecte des déchets que le drame est survenu. En août 2007, un de nos salariés est tombé du camion benne alors que celui-ci reculait.

(Publié dans le N°6 : Gestes répétitifs vous avez dit ) le 15/05/2009

MAISON DE RETRAITE SAINTE CAMILLE

Travailler dans une maison de retraite est beaucoup plus sollicitant pour le corps qu’il n’y paraît : soutenir ou porter les pensionnaires, effectuer leur toilette…

(Publié dans le N°6 : Gestes répétitifs vous avez dit ) le 15/05/2009

IME de Rosendaël

L’IME (Institut Médico-Educatif) de Rosendaël, établissement géré par l’Association des Papillons Blancs de Dunkerque, accueille en semi-internat 62 jeunes déficients intellectuels âgés de 5 à 14 ans

(Publié dans le N°9 : La santé au travail c'est nous !) le 05/01/2009

ASSOCIATION AUTONOME DE SOLIDARITE LAIQUE DE L’AISNE

Notre mission : la protection juridique du personnel de l’Éducation Nationale. Cette année notre association a déclaré pour la première fois un emploi.

(Publié dans le N°9 : La santé au travail c'est nous !) le 05/01/2009

Les chérubins d’hautmont

Notre centre emploie un salarié qui souffre d’une déficience intellectuelle légère. Avec l’aide de la Santé au Travail du Valenciennois (ASTAV) et de son service IMETH (Ingénierie du Maintien dans l’Emploi), nous avons pu le conserver à son poste.

(Publié dans le N°5 : De l'air, de l'air, oui... mais du bon !) le 05/01/2009

Cypres

Nathalie Nolen, directrice de CYPRES, association spécialisée dans le traitement du surendettement, témoigne d’un problème de pollution atmosphérique dans leurs locaux : « L’association est locataire de bureaux qui ne sont pas de première fraîcheur.”

(Publié dans le N°5 : De l'air, de l'air, oui... mais du bon !) le 05/01/2009

EHPAD Gaston Houzel, Boulogne-sur-mer

« Les infiltrés », la nouvelle émission de France 2, a mis un coup de projecteur sur le malaise des soignants dans les Etablissements d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD), communément appelés maisons de retraite. Sur le littoral nordiste, 7 directeurs n’ont pas attendu cette émission pour réfléchir et agir sur les conditions de travail, appuyés dans leur démarche par la Santé au Travail de Calais (ASTIL 62).

(Publié dans le N°5 : De l'air, de l'air, oui... mais du bon !) le 05/01/2009

SIA HABITAT

Sylvie Galliez : 38 ans, deux enfants et 17 ans d’ancienneté dans notre organisme de bailleur social.

(Publié dans le N°4 : Dîtes oui à ) le 15/10/2008

GOTO SOFTWARE

Bien que nous ne soyons pas une entreprise dans un secteur particulièrement à risques – conception de logiciels informatiques

(Publié dans le N°4 : Dîtes oui à ) le 15/10/2008

AMELP, maison d’enfants

“A cause de mes problèmes de dos, j’aurais pu perdre mon emploi. Heureusement la Santé au Travail, par l’intermédiaire de l’ergonome, m’a aidée à continuer mon activité professionnelle. Comment ? En m’apportant conseils et recommandations sur l’aménagement de mon poste de travail.

(Publié dans le N°3 : Dos soit loué) le 15/07/2008

Les crèches ont la santé en poupe

La Santé au Travail d’Amiens (ASMIS) a mis au point des outils visant à aider les structures d’accueil à la petite enfance : étude ergonomique des lieux, analyse des postes de travail… Après une année d’existence, les résultats sont là et ce sont les bénéficiaires qui en parlent le mieux.

(Publié dans le N°3 : Dos soit loué) le 15/07/2008

INTRACALL

Notre volonté est d’ouvrir l’entreprise aux personnes handicapées, notamment aux déficients visuels.

(Publié dans le N°3 : Dos soit loué) le 15/07/2008

Mairie de Valenciennes

Face au vieillissement de la population de ses agents, au nombre de 1000, la mairie de Valenciennes a choisi le maintien dans l’emploi plutôt que la préretraite. Elle a mis en place une commission Aptitude/Reconversion, capable de gérer les carrières en anticipant les problèmes de demain. La commission commence son travail. Décryptages…

(Publié dans le N°3 : Dos soit loué) le 15/07/2008

LE SAMU 59/62

Le Dr Patrick Goldstein
responsable du Pôle Urgence au CHU de Lille

(Publié dans le N°2 : En entreprise aussi on peut sauver des vies !) le 15/05/2008

LE SAMU 80

Le Dr Christine Ammirati est coordonnateur du Pôle Urgence – SAMU –SMUR 80 au CHU d’Amiens

(Publié dans le N°2 : En entreprise aussi on peut sauver des vies !) le 15/05/2008

CAF

Tous les agents de la CAF se promenaient avec une clémentine et une pomme à la main » raconte Claire Van Doorne, la responsable Ressources Humaines, « une situation qu’on ne croise pas tous les jours » !

(Publié dans le N°2 : En entreprise aussi on peut sauver des vies !) le 15/05/2008

Dechy ambulance

J’avais remarqué depuis un certain temps une prise de poids de mes salariés. Il n’est pas toujours simple de concilier le métier d’ambulancier et équilibre alimentaire. Bien que je mette à leur disposition une cuisine pour leur déjeuner ».

(Publié dans le N°2 : En entreprise aussi on peut sauver des vies !) le 15/05/2008

CABINET VETERINAIRE CARNEGIE

J’ai pris contact avec mon Service de Santé au Travail pour obtenir des conseils sur la sécurité de mes salariés dans mon cabinet.

(Publié dans le N°5 : De l'air, de l'air, oui... mais du bon !) le 05/01/2008

ASSAD – Association Soins et Services d’Aide à Domicile

Voilà quelques années que les formations de Sauveteur Secouriste du Travail et les recyclages sont assurés par notre Service de Santé au Travail (AST 62/59).

(Publié dans le N°5 : De l'air, de l'air, oui... mais du bon !) le 05/01/2008

Mission Locale du Douaisis

En 2010, la Mission Locale pour l’Emploi des Jeunes dans le Douaisis comprend 72 salariés, répartis en 9 points d’accueil. Chaque année, près de 8 000 jeunes de 16 à 25 ans sortis du système scolaire et résidant dans l’une des 65 communes du Douaisis, sont accueillis pour un accompagnement « sur mesure ». Celui-ci vise à les accompagner dans leurs démarches d’accès vers l’emploi ou la formation, tout en les aidant à ce moment si crucial de leur vie (aide sociale, santé, culture, etc.).

(Publié dans le N°18 : Alcool que veux-tu ? ) le 15/06/2012

Témoignages