Témoignages

Témoignages

Port Ouest de Dunkerque

La prévention précède et accompagne le chantier !

Le site du Clipon, à Loon-Plage accueille le deuxième plus gros chantier industriel de France : le terminal méthanier de Dunkerque. Dès 2016, 13 milliards de mètres cube de gaz naturel y arriveront, chaque année, par la mer à bord de méthaniers géants et en repartiront sous terre par gazoduc vers la France et la Belgique. Le 11 octobre 2012 a eu lieu une réunion plénière, à la Chambre de Commerce et d’Industrie Côte d’Opale, sur la sécurité et la santé des personnels du chantier. Une centaine d’entreprises était représentée. 1200 salariés vont à présent travailler sur le chantier en période de pointe…

Port ouest de dunkerque

Sur un tel chantier, la prévention se prépare et se réfléchit longtemps à l’avance. De multiples corps de métiers co-interviennent. Trois maîtres d’ouvrage sont concernés : Dunkerque Port (Grand port maritime de Dunkerque) pour les ouvrages maritimes et la plate-forme, Dunkerque LNG (Groupe EDF) pour le terminal méthanier, GRT Gaz pour les ouvrages de raccordement au réseau de transport de gaz naturel. L’investissement s’élève à 1 milliard d’euros pour le seul terminal méthanier, 150 millions d’euros pour le chantier portuaire et 80 millions d’euros pour le raccordement du terminal à la station de compression de Pitgam.

Dialogue et coordination entre les entreprises

Placée sous la présidence de M. Patrick Markey, directeur de l’unité territoriale Nord-Lille de la DIRECCTE1 Nord-Pas-de-Calais, la journée a permis d’ouvrir un dialogue et des échanges sur les bonnes pratiques de santé et de sécurité entre les entreprises et les trois maîtres d’ouvrage. La coordination et le dialogue vont jouer des rôles essentiels.

Dialogue avec les professionnels de prévention

port ouest de dunkerque

Trois thèmes ont été abordés lors de la journée du 11 octobre 2012 :
• prévenir les risques liés aux travaux en hauteur, avec Philippe Régnier pour le compte de Dunkerque LNG, Frédéric Delaplace et Bérangère Witdouck de l’OPPBTP2 ;
• prévenir les risques liés à la circulation et au trafic pour ce type de chantier, avec Fréderic Caron de Dunkerque Port (Grand Port Maritime de Dunkerque), Loïc Le-Guennan de la CARSAT3 Nord Picardie;
• rappeler les obligations des employeurs en matière d’emploi des intérimaires (agences de travail temporaire, entreprises utilisatrices) avec Serge Cazanave représentant GRT Gaz, Florent Framery pour le compte de la DIRECCTE et Véronique Alexandre du CEDEST4.
Chaque exposé était très concret : statistiques, illustrations de situations spécifiques au chantier du terminal méthanier, rappel des responsabilités réciproques. Au niveau de la santé au travail, Véronique Alexandre, directrice du CEDEST, précise : « Le chantier n’est pas classé « Grand Chantier ». Il n’y a pas de médecin du travail sur place en permanence. Au niveau du CEDEST, nous avons donc désigné un médecin référent. C’est le travail en réseau qui peut permettre d’atteindre un objectif ambitieux : zéro accident ».

1 – DIrection Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi
2 – Office Professionnel de Prévention du Bâtiment et des Travaux Publics
3 – Caisse d’Assurance Retraite et de Santé au Travail
4 -CEntre pour le DÉveloppement de la Santé au Travail (Santé au travail de Dunkerque).

(Publié dans le N°21 : Partir, c'est bien... arriver, c'est mieux !) le 26/02/2013

Témoignages