Témoignages

Témoignages

LES AUTOCARS DU CAMBRESIS

Risques Chimiques: « Aux Autocars du Cambrésis, la prévention du risque chimique : ça roule ! »

Créés dès 1890, les Chemins de Fer du Cambrésis ont longtemps assuré le transport ferroviaire quotidien de passagers et de marchandises. Ils nécessitaient d’immenses ateliers de maintenance. Si les trains ont laissé la place aux autocars au début des années 1950, les ateliers sont restés. Aujourd’hui, les Autocars du Cambrésis, dirigés par Philippe Bordeau, assurent le transport de voyageurs sur le réseau « Arc en Ciel 3», pour le Conseil Général du Nord, et réalisent des séjours touristiques en France et à l’International. Ils emploient plus de 100 salariés, dont 85 conducteurs et 5 « mécanos ». La prévention du risque chimique est une priorité au sein de l’entreprise. L’AISMT, Association Interentreprises de Santé et Médecine du Travail, apporte expertise et conseils, information et sensibilisation.

Ancien militaire à l’Armée de l’air, Christian Pommeyrol est responsable sécurité. Il supervise l’atelier de maintenance, implanté à Caudry. Un chef d’atelier, quatre mécaniciens et un carrossier y assurent la maintenance des autocars, « jusqu’aux retouches de sellerie ».  « La sécurité des avions, des vols et des personnes nécessitaient une attention permanente, avec très grande rigueur dans le respect des règles et des normes. L’information et la sensibilisation permanente des salariés sont nécessaires. Voici mon but : avant tout, protéger les salariés. Et pour cela : insister, insister et toujours insister ! ».

Recensement et sélection des produits

En arrivant aux Autocars du Cambrésis, Christian Pommeyrol constate : « Nous avions plus de 100 produits, de compositions et d’utilisations très variés. Du plus petit flacon à la cuve de plusieurs mètres cube ! Nous travaillons régulièrement avec le docteur Michèle Thorez, médecin du travail à l’AISMT ». Dans un premier temps, le recensement de tous les produits a été réalisé. « Un long travail mené avec opiniâtreté et rigueur, grâce aux compétences de Mélinda L’hévéder, ingénieure en Hygiène Industrielle à l’AISMT. Nous avons exigé la Fiche de Données de Sécurité actualisée de chaque produit auprès de chaque fournisseur. Puis nous avons fait une sélection. Cet état des lieux a permis de retenir 70 produits différents, au lieu des 100 initiaux !».

Information et sensibilisation des salariés

« En associant les salariés, nous avons passé en revue les conditions d’utilisation pour adapter les procédures de travail et les ports des Equipements de Protection Individuelle, en fonction des produits. Des affiches ont été apposées dans les ateliers et les salles de repos. Mais, surtout, Mélinda L’hévéder a assuré des sessions d’information, avec une animation très ludique. Car il faut informer et sensibiliser ». Pour le docteur Michèle Thorez, « Le dialogue avec le CHSCT est capital. C’est d’ailleurs après une visite concertée du site que nous avons proposé nos services vis-à-vis du risque chimique ». Mélinda L’hévéder précise :« Nous avons un dialogue permanent avec les Autocars du Cambrésis. La question du risque chimique a été prise « à bras le corps » ! Avec des mesures concrètes et continues, au fur et à mesure de nos échanges… qui se poursuivent d’ailleurs ! ». Christian Pommeyrol conclut : « Si les procédures sont précises et claires, c’est plus facile de les faire comprendre à un nouvel employé… En outre, notre méthode et nos résultats intéressent aujourd’hui les autres entreprises du groupe ». Une opiniâtreté qui fait des petits !

POUR EN SAVOIR PLUS

Dès maintenant, consultez nos dossiers les solvants sont partout et l’étiquette nous parle
Dès le 28 Janvier 2015, retrouvez des informations complémentaires sur la Fiche de Données de Sécurité.

Insister, insister et toujours insister” Christian Pommeyrol, Responsable sécurité,, LES AUTOCARS DU CAMBRÉSIS

Les autocars du Cambrésis (transport de voyageurs)
103 salariés
Christian POMMEYROL, responsable sécurité
CAUDRY

Santé au Travail de CAMBRAI (AISMT)

(Publié dans le N°29 : Risque chimique: l'air de rien, tout se respire!) le 09/01/2015

Témoignages