Témoignages

Témoignages

EIFFAGE

De la vie de chantier … au travail en atelier.

Depuis près de 30 ans, Dominique T1. vit de chantier en chantier, en France et à l’étranger. Dominique est électricien-monteur sur lignes à très haute tension, à savoir de 63 000 à 400 000 volts ! Déplacements, vie de chantier, solidarités d’équipe et travaux en hauteur rythment sa vie. Jusqu’à ce jour, en Belgique, où il s’est retrouvé coincé sous une caisse de près d’une tonne, suite au déséquilibre d’un transpalette… L’accident est sérieux : fracture grave de l’épaule, avec intervention chirurgicale suivie d’une longue période de convalescence et de rééducation. Au total : un an d’arrêt de travail. Le docteur Annie Desry, médecin du travail à l’AST 62-59, Éric Walle, Préventeur Régional à Eiffage Energie Exports et Spécialités, branche Transport et Distribution, et Séverine Dissaux, infirmière du site EIFFAGE ENERGIE VERQUIN n’ont pas perdu de vue Dominique… Résultat : un maintien dans l’emploi réussi.

850 salariés travaillent pour Eiffage Energie à Verquin (Pas-de-Calais). Sur ce site, où est également implanté Eiffage Energie Transport & Distribution (150 salariés à Verquin), sont conçus et réalisés des armoires électriques, des supports et diverses charpentes métalliques (en atelier de serrurerie) pour la France et l’étranger. Ces éléments sont ensuite installés dans des postes de transformation haute tension. L’activité classique d’Eiffage Energie restant l’électricité industrielle, la climatisation, l’éclairage public…

La visite de pré-reprise, élément essentiel.

Le docteur Annie Desry, médecin du travail, a succédé au docteur Chantal Verague, qui a reçu à l’époque Dominique T. en visite de pré-reprise : « C’est à partir de là que tout se joue. La visite de pré-reprise a permis d’anticiper sur le retour au travail de Dominique T. Dans le respect du secret médical, un travail d’équipe s’est mis en place, en liaison avec le salarié et la direction ». A propos de ce travail d’équipe, Éric Walle, précise « qu’il a une mission de facilitateur au sein du groupe, en tant que Préventeur Régional».

Etudes et dossiers, éléments incontournables

« La direction a proposé un reclassement à un poste de serrurier en atelier de fabrication des charpentes métalliques ; nous avons commencé par étudier les contraintes gestuelles et posturales de ce poste » précise Séverine Dissaux, infirmière sur le site de Verquin. « Puis nous avons sollicité le SAMETH2 pour une étude ergonomique de ce poste et nous avons instruit les dossiers d’aides auprès de l’AGEFIPH3.  Cela a représenté un an de travail, mené entre le médecin du travail, le chef d’équipe dans l’atelier, le Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail, le responsable du site, la Direction Générale, le Préventeur Régional, le SAMETH ».

« L’humanité », au cœur de la réussite.

« Pendant l’aménagement du nouveau poste, Dominique T. a pu bénéficier, durant 6 mois, d’un mi-temps thérapeutique, avec travail à hauteur et restriction pour le port de charge lourde et l’élévation des bras» nous précise Annie Desry. Éric Walle résume : « Sur ce poste, une perceuse automatique à colonne, ainsi qu’un pont roulant pour éviter la manutention des pièces ont été installés ; le bouton de commande d’une machine a été déplacé. Mais ce qui compte le plus, c’est l’aspect humain ». Dominique T. a pu garder un emploi. Il a réussi à s’adapter à sa nouvelle vie.

Eiffage Energie Exports et Spécialités
Eiffage Energie Transport & Distribution
850 salariés – 150 salariés
Éric Walle, Animateur Préventeur Régional
Verquin
Santé au Travail Arras-Béthune-Hénin-Lens (AST 59-62)

1 – Le nom a été changé pour préservé la confidentialité (NDLR). 2 – SAMETH : Service D’Aide au Maintien dans l’Emploi des Travailleurs Handicapés. Il s’agit d’ACTIPHE sur le secteur concerné. 3 – AGEFIPH : Association de GEstion du Fonds pour l’Insertion Professionnelle des personnes Handicapées.

(Publié dans le N°21 : Partir, c'est bien... arriver, c'est mieux !) le 26/02/2013

Témoignages