Témoignages

Témoignages

DS SMITH DUCAPLAST

Information et Sensibilisation Une journée par an consacrée à des ateliers santé et sécurité

Chez DS SMITH DUCAPLAST, à Wormhout près de Dunkerque, le plastique est 100 % recyclé. En effet, les 50 salariés maîtrisent parfaitement la technique du thermoformage double peau avec des matières premières issues du recyclage. En Europe, seulement 4 entreprises savent le faire… DS SMITH DUCAPLAST appartient à la Division Plastique de DS SMITH, spécialiste de l’emballage. Sur le site de Wormhout, sont fabriqués des emballages plastiques réutilisables. Ses clients ? Les équipementiers automobiles en Europe, aux USA, en Afrique, etc. La réputation est mondiale ! Chaque début d’année, au moment des vœux, l’usine s’arrête pendant une journée. Tous les salariés participent à des ateliers de sensibilisation « Santé et Sécurité au travail ». Le CEDEST, service de santé au travail, apporte sa contribution.

« Nos salariés ont quinze à vingt ans d’ancienneté. Ils ont en majorité 40 à 45 ans. Le 5 janvier 2015, nous avons arrêté les machines, pour nous consacrer totalement à des ateliers de sensibilisation sur la santé et la sécurité au travail. Nous avons recommencé le 4 janvier 2016. Ceci rentre dans le fonctionnement de l’entreprise et marque l’implication de la direction », précise Elodie Vanhée, responsable Qualité Sécurité Environnement chez DS SMITH DUCAPLAST. Le 4 janvier 2016, tous les salariés ont participé à quatre ateliers : incendie, mise en place des 5S1, addictions, alimentation et sommeil. L’entreprise fait appel à des partenaires extérieurs. Son service de santé au travail, le Centre pour le Développement de la Santé au Travail (CEDEST), a conçu et animé les ateliers portant sur le sommeil et l’alimentation en travail posté.

Les infirmières de santé au travail

Le docteur Sophie Deroubaix suit l’entreprise DUCAPLAST. Elle a suivi la conception et délégué l’animation des ateliers de sensibilisation à deux infirmières de santé au travail du CEDEST. Les deux infirmières ont leur licence d’infirmier en santé au travail. Après avoir notamment travaillé de nuit en Maison d’Accueil Spécialisé, Caroline Fransois est depuis 2 ans au CEDEST ; elle a travaillé le thème alimentation et travail posté. Après avoir vécu 15 ans en travail posté en secteur hospitalier, Hélène Marquette est depuis 3 ans au CEDEST ; elle a travaillé le thème sommeil.

S’adapter à l’entreprise

« Tout a commencé par une visite sur place en décembre 2015, pour connaître l’entreprise, son activité, son organisation, ses horaires de travail » nous précise Caroline Fransois. « Cela permet de concevoir un atelier adapté aux salariés ». A côté de cette activité de sensibilisation, les deux infirmières de santé au travail réalisent, sous l’autorité du médecin du travail, les entretiens infirmiers de santé au travail. Elles participent aux actions sur le milieu de travail, aux groupes de travail et aux formations mises en place par le CEDEST.

Réaliser les ateliers

Hélène Marquette précise : « Nous avons utilisé des méthodes d’animation ludiques et participatives, permettant des échanges sur une durée d’une heure trente, avec des groupes de 10 à 15 salariés. Un Quizz permettait à chacun de se situer. Toutes les catégories de salariés ont participé ».

Nous avons arrêté les machines, pour nous consacrer totalement à des ateliers de sensibilisation.”
Elodie Vanhée, Responsable Qualité Sécurité Environnement

DS SMITH DUCAPLAST
Plasturgie

50 salariés

Elodie Vanhée,
Responsable Qualité Sécurité Environnement

WORMHOUT

SANTE AU TRAVAIL DE DUNKERQUE (CEDEST)

1 – « 5S » du japonais Seiri (supprimer), Seiton (situer), Seiso (nettoyer), Seiketsur (standardiser), Shitsuke (suivre) : Supprimer ce qui est inutile dans les espaces de travail, les organiser de manière efficace, entretenir la propreté, éviter saletés et désordre, développer l’autodiscipline au poste de travail.

(Publié dans le N°34 : Santé au travail : PLUS EFFICACE À PLUSIEURS !) le 30/05/2016

Témoignages