Témoignages

Témoignages

BRUN et DELOT

Evaluer et agir : une dynamique d’entreprise !

« Chez BRUN et DELOT, la prévention est une volonté clairement affirmée par le chef d’entreprise, Christophe Delot. C’est nécessaire pour que nos actions soient efficaces et adaptées » témoigne le docteur Martine Moussallier, médecin du travail à MTA (Santé au Travail de Saint-Quentin). Implantées sur la Zone Industrielle de Rouvroy, les sociétés BRUN et DELOT ont une direction unique. Chez DELOT,  6 salariés sont spécialisés en tuyauterie industrielle; ils travaillent en atelier ou sur chantier, pour des travaux neufs ou de maintenance. Chez BRUN,  18 salariés sont spécialisés en chaudronnerie ; ils fabriquent des produits « sur mesure » en atelier. De « grands noms de l’industrie » s’adressent à ces deux entreprises, qui ont un savoir-faire très recherché.

Sébastien Jonneaux gère la Santé – Sécurité chez BRUN et DELOT : « En 2010, nous avons actualisé notre Document Unique d’Évaluation des Risques, et aussi obtenu la certification MASE. Notre évaluation a fait ressortir une amélioration prioritaire : les risques liés au bruit ». Une coopération s’est mise en place entre l’entreprise et MTA, son service de santé au travail. Le docteur Martine Moussallier précise : « Après avoir actualisé les fiches d’entreprise, notre pôle prévention, placé sous la responsabilité de Stéphanie Buisine, ingénieur prévention-IPRP, est intervenu pour accompagner les deux entreprises ».

La sensibilisation des salariés, c’est capital !

Brigitte Mario est assistante en santé au travail et formatrice au sein du Pôle prévention de MTA : « Quand les opérateurs ne portent pas leurs protections auditives, l’employeur est responsable… J’ai sensibilisé les salariés par groupes de 10 environ, en me mettant à leur place. Ainsi, nous échangeons en étant au même niveau, en comprenant les besoins des uns et des autres, en répondant aux questions de chacun… La chaudronnerie, c’est très pointu… Et mathématique. Il faut savoir lire un plan en 3D ! J’ai beaucoup de respect pour leur travail ». Brigitte Mario est intervenue avec Émilie Cambon, intervenante en prévention des risques professionnels au sein de MTA.

La technique, c’est essentiel !

Sébastien Jonneaux précise : « Les mesures des niveaux sonores sont un point de départ indispensable. En chaudronnerie, nous avons des bruits dits impulsionnels, générés par les meuleuses, perceuses, etc. La réduction du bruit à la source reste notre priorité. Cependant, le port de protection individuelle contre le bruit reste la solution immédiatement disponible. Le mesurage a révélé les niveaux d’exposition des salariés et a permis de leur présenter une information objective. Avec Auditech Innovations, distribué par Bossu et Cuvelier à Saint-Quentin, nous avons pu étudier différentes solutions de protection et choisir des bouchons d’oreille moulés de nouvelle génération adaptés à notre activité : réalisés sur empreinte individuelle, légers, confortables, compacts et visibles, sélectifs permettant d’entendre les conversations et détectables (agroalimentaire). Ils sont fournis à chaque salarié, qu’il soit permanent ou temporaire. Pour obtenir un port à 100 %, nous procédons à un changement culturel… ». Une approche technique sur les locaux est en cours : mise en place d’isolant thermique et acoustique sur les murs et plafonds. « C’est une démarche globale et continue de prévention. Bientôt nous solliciterons Laurence Samain, ergonome à MTA, pour compléter notre action sur la pénibilité : l’un des axes de notre politique Santé… ».

La prévention est une volonté clairement affirmée. C’est nécessaire pour que nos actions soient efficaces et adaptées”
Docteur Martine Moussallier, Médecin du travail, MTA

BRUN

Chaudronnerie industrielle
18 salariés

DELOT

Tuyauterie industrielle
6 salariés
Sébastien Jonneaux,
responsable Qualité Santé Sécurité Environnement
SAINT-QUENTIN

SANTÉ AU TRAVAIL DE L’AISNE (MTA)

(Publié dans le N°26 : Des réponses à vos questions) le 19/05/2014

Témoignages