Témoignages

Témoignages

ATEMAX Nord Est, Equarrissage

Il faut resituer l’entreprise dans son environnement. Tout autour, de nombreuses entreprises ont fermé depuis 20 ans. En plus de cette situation sociale difficile, il faut connaître l’entreprise elle-même et son processus industriel. A côté de 50 chauffeurs, nous avons 40 personnes qui travaillent sur des broyeurs, des cuiseurs, des vis sans fin, en 3×8 continu, pour 110 000 tonnes traitées par an.

Ces précisions, fournies par Bruno Herbout, directeur, sont essentielles pour comprendre les enjeux. Par ailleurs, la surconsommation d’alcool est officiellement reconnue comme étant une priorité majeure de santé publique. D’où la « Task Force Alcool » mise en place par le Préfet de Région Picardie, soutenue en Thiérache par madame Elodie Sches, sous-préfète de l’arrondissement de Vervins. « C’est grave. On ne peut plus fermer les yeux et faire l’autruche, car ce n’est pas rendre service aux gens. Nous avons demandé de l’aide auprès de la Médecine du Travail. Et nous avons été entendus » précise Bruno Herbout. « Le Dr Serge Gibbe, de la Santé au Travail de Saint-Quentin nous a proposé des séances de sensibilisation et d’information. Sans stigmatiser. Sans montrer du doigt. Gilles Flamant, infirmier de Santé au Travail, est venu chez nous, de septembre 2009 à février 2010, le lundi matin pour échanger avec des groupes de 9 à 10 personnes, avec l’aide d’étudiants de l’Institut de Soins Infirmiers de Saint-Quentin. Tout le personnel a participé. Une présentation des addictions, avec des entretiens et des tests individuels, basés sur la confidentialité et la confiance, a pu avoir lieu grâce à Gilles Flamant. Une relation humaine de première importance, qui a permis, entre autre, un témoignage touchant.

Le Dr Gibbe a animé une réunion avec l’encadrement et les agents de maîtrise. Au total, c’est une démarche de prise de conscience collective qui a pu avoir lieu, sur une question de santé très délicate… et qui nous interroge tous ». Outre une relation plus proche avec le Service de Santé au Travail de Saint-Quentin, « les gens ont découvert des choses qu’ils n’imaginaient pas ». Lever le tabou. Un premier pas. »

Thiérache
ATEMAX Nord Est
Equarrissage
170 salariés
Venerolles-Etreux
Santé au Travaii de Saint-Quentin (MTA)

(Publié dans le N°11 : Bien au boulot, bien dans ma vie ? ) le 23/12/2010

Témoignages