Témoignages

Témoignages

GARAGES

Protection des mains et risques chimique Garages : un kit « Gants »… pour essayer en toute sécurité !

En 2016, 150 garages sont adhérents de MTA, Médecine du Travail de l’Aisne. Près de 90 % d’entre eux ont moins de 10 salariés. Sur 2016 et 2017, lors de l’actualisation de la Fiche d’Entreprise, un kit « gants » est proposé au chef d’entreprise et ses salariés. « J’ai retenu ceux que nos salariés ont adoptés. L’expertise de MTA nous donne l’assurance de faire les bons choix, par rapport à tout ce qui nous est présenté » nous avait déclaré Dominique Boucher, collaboratrice du chef d’entreprise Carrosserie BOUCHER à Chauny.

Pour les peintres, mécaniciens et carrossiers, porter des gants protège contre les blessures et les produits chimiques… Stéphanie Buisine, ingénieur chimiste hygiène et environnement, responsable du Pôle Prévention à MTA : « Une blessure à la main est préjudiciable pour toute tâches de réparation, carrosserie ou peinture. Un autre risque se cache : le risque chimique. Tout contact cutané avec une substance chimique en favorise l’absorption dans l’organisme, jour après jour… La barrière cutanée est d’autant plus poreuse que la peau est abimée ! C’est dire l’importance du port de gants pour les travaux de mécanique, carrosserie ou peinture ».

95 % sont intéressés

« En 2016, j’ai visité 13 garages. Il m’en reste 5 à faire en 2017. Sur l’ensemble des garagistes adhérents à MTA, 95 % prennent à l’essai le kit Gants, que nous leur proposons » nous déclare Nadine Lhotte, assistante santé travail à MTA. Avec les 5 assistantes de santé au travail de MTA, elle participe à cette action orientée vers les garages. « Nous proposons le kit Gants lors de notre visite pour l’actualisation de la Fiche d’entreprise. Avec un film très court, nous expliquons pourquoi porter des gants et comment les choisir et les nettoyer ».

98 % sont satisfaits

Nadine Lhotte poursuit : « Les garagistes et les salariés qui prennent à l’essai les gants que nous proposons sont libres de les adopter ou pas. Notre rôle est d’expliquer et de proposer. Lors d’une deuxième visite, nous recueillons leurs opinions et leurs observations. 98 % sont satisfaits car c’est très concret et pragmatique. C’est l’occasion privilégiée d’un échange avec le chef d’entreprise et ses salariés ». En tant qu’assistante en santé au travail, Nadine Lhotte concourt à l’élaboration de la Fiche d’Entreprise pour les établissements de moins de 20 salariés.

Un travail d’équipe

Les assistantes en santé au travail, qui visitent les garages et proposent à l’essai ces gants, ne travaillent pas de manière isolée. Les fiches d’entreprise qu’elles préparent sont validées par les médecins du travail qui suivent les entreprises. « En fait, en pratique, je facilite le contact avec le médecin du travail. Les garagistes visités savent que je travaille avec lui », conclut Nadine Lhotte.

GARAGES
Carrosseries, mécanique et peinture

Stéphanie BUISINE, responsable Pôle Prévention, MTA
Nadine LHOTTE, assistante santé travail, MTA

SANTÉ AU TRAVAIL DE SAINT-QUENTIN (MTA)

1 – Entreprise & Santé, numéro 35.

(Publié dans le N°38 : Obligations & Solutions !) le 19/04/2017

Témoignages