Témoignages

Témoignages

DECATHLON

Concevoir un poste « sur mesure » pour maintenir l’emploi

Dix-huit salariés travaillent au magasin DÉCATHLON de Cambrai, répartis en quatre métiers : conseiller sportif, vendeur sportif, technicien d’atelier, hôte et hôtesse de caisse. En mars 2016 grâce à un travail collectif, Benjamin Huyghe, directeur, organise les postes de travail en tenant compte des souhaits exprimés par les salariés. En Septembre 2016, il contacte le Dr Jean-Jacques Fontaine, médecin du travail à l’AISMT, son service de santé au travail. En effet, il a besoin d’échanger à propos de Me Z pour qui il souhaite concevoir un « poste sur mesure ».

En mars 2016, Benjamin Huyghe réunit ses collaborateurs : « J’ai voulu réorganiser les postes en laissant le choix à chacun. Mon but : partir des souhaits de chacun pour définir ensemble l’organisation du magasin ». Me Z souhaite alors devenir hôtesse de caisse, car elle n’arrive plus à mettre en rayon les différents produits. Elle a 13 ans d’ancienneté. Depuis 5 ans, elle bénéficie de la Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH), car elle est atteinte d’une maladie chronique. Après quelques semaines au poste d’hôtesse de caisse, elle est, de nouveau, en arrêt de travail à plusieurs reprises.

Contacter le médecin du travail

« En fait dès le mois de juin, Me Z a eu des difficultés au poste d’hôtesse de caisse. Sur indication de son médecin généraliste, elle a consulté son médecin du travail. En septembre 2016, j’ai moi-même appelé le Dr Jean-Jacques Fontaine, après avoir échangé avec Me Z » relate Benjamin Huyghe.

Partir des aptitudes

Benjamin Huyghe situe l’enjeu : « Il nous fallait trouver ensemble la solution. Que faire si Me Z ne peut plus travailler, ni en rayon, ni aux caisses ? Il nous fallait éviter une inaptitude médicale, qui lui aurait été préjudiciable. J’ai donc expliqué les postes et les métiers au Dr Jean-Jacques Fontaine. Et nous avons défini ce que l’on pouvait proposer à Me Z ». En effet, la conjugaison des fiches métiers et des aptitudes de Me Z a permis de définir un poste « sur mesure ». «Tous les collaborateurs se sont adaptés. Redéfinir un poste a des conséquences sur les autres postes ».

Définir un poste adapté

Aujourd’hui, Me Z a pu garder son emploi. Ceci est capital car le travail favorise le maintien en santé, dans nombre de maladies chroniques. Dans un cadre horaire déterminé, Me Z exerce plusieurs fonctions : hôtesse de caisse, technicienne d’atelier, gestion des partenariats locaux et travail administratif. « La collaboration avec la médecine du travail et ses intervenants permet au salarié et à l’entreprise de préserver l’emploi, sans perte de chance » conclut le Dr Jean-Jacques Fontaine.

“ Il nous fallait trouver ensemble la solution”
BENJAMIN HUYGHE, directeur, DÉCATHLON.

DÉCATHLON
Magasin de sports

18 salariés
Benjamin HUYGHE, directeur

CAMBRAI
SANTÉ AU TRAVAIL DE CAMBRAI (AISMT)

(Publié dans le N°38 : Obligations & Solutions !) le 19/04/2017

Témoignages