Témoignages

Témoignages

CFA de Lens-Groupe SIADEP

L'estime de soi ça compte

27 apprentis de 16 à 18 ans suivent une formation de CAP Employé de Vente Spécialisée au CFA (Centre de Formation des Apprentis) Métiers de la Vente et du Tertiaire du Groupe SIADEP de Lens. Ils participent à une action, intitulée « Aide à la vie : le développement de l’estime de soi ». Différents ateliers permettent aux apprentis de bénéficier d’une démarche personnalisée autour de la santé : sophrologie-relaxation, affirmation de soi, conseils en image, etc. La santé au travail de Lens (AST 62-59) a tout naturellement apporté son concours au sein de cette action.

lens

L’action menée au CFA de Lens, dirigé par Jean-Michel Hasebroucq, est originale. Elle intègre l’estime de soi, comme facteur de santé et de réussite. L’AST 62-59 est le service de santé au travail des salariés du CFA de Lens et de la majorité des entreprises qui accueillent les apprentis. La participation à l’action mise en place par monsieur Thierry Michel, responsable d’activités au CFA, s’inscrit dans un partenariat plus large. Cette action s’adresse aux apprentis eux-mêmes.

Une vision globale

«Nous avons rencontré monsieur Thierry Michel aux journées d’échange, mises en place par le Conseil Régional Nord-Pas-de-Calais, sur les actions menées par les CFA auprès des apprentis » nous précise Laura Deleligne, chargée de projets à l’AST 62-59. « En 2011-2012, l’AST 62-59 a réalisé une information sur les missions du service de santé au travail, les droits et devoirs des salariés et des chefs d’entreprise. Cette sensibilisation nous a paru essentielle pour ces apprentis qui débutent leur vie professionnelle. Le CFA a également collaboré avec l’AST 62-59 pour la validation obligatoire, avec mises en situation en cours de formation, du module Sauveteur Secouriste du Travail (SST) des apprentis en CAP. C’est une vision globale de la santé que nous souhaitons développer en rendant les apprentis acteurs de leur santé ».

Casser les idées reçues

Cette année, l’AST 62-59 participe à un « forum santé ». Une vingtaine de professionnels du territoire se sont mobilisés pour cette journée de sensibilisation, d’informations et de conseils sur la santé. Laura Deleligne précise : «L’AST 62-59 propose un stand d’information sur la santé au travail qui nous permet de discuter avec les apprentis, de répondre à leurs questions et aussi de changer l’image de ce qu’ils appellent « la médecine du travail ». En partenariat avec les organismes intervenant sur le territoire, nous animons également un stand « Alcool ». Les apprentis bénéficient de sensibilisation attractive comme un jeu de vrai-faux ou les lunettes de simulation… ils peuvent rencontrer les diététiciennes de l’AST 62-59 et des professionnels travaillant sur les dépendances. Le but est de casser les idées reçues».

Développer le bien-être, c’est favoriser la réussite

Thierry Michel précise : « Grâce à l’équipe pédagogique, le jeune apprenti acquiert des savoirs. Favoriser son bien-être, c’est concourir à son épanouissement et sa réussite. Le sport et la culture sont de grande importance. La sophrologie apporte une aide dans la gestion du stress. Depuis 2010, nous avons un point d’écoute. Et nous favorisons la mise en place d’un réseau régional des animateurs de Point écoute, pour être le plus réactif possible dans l’accompagnement d’un jeune en difficulté sociale. Notre but est d’éviter les ruptures de contrat et d’aboutir à une insertion dans la vie professionnelle. C’est permettre à l’apprenti de monter en qualification ».

Plus d’informations : www.cfa-siadep.fr.

CFA DE LENSGROUPE SIADEP
Thierry Michel, responsable d’activités
LENS
SANTÉ AU TRAVAIL D’ARRAS, BÉTHUNE, HÉNIN, LENS (AST 62-59)

(Publié dans le N°22 : Apprentissage: apprendre la santé!) le 27/05/2013

Témoignages