Témoignages

Témoignages

ARCHIVECO

Arrêt Maladie de longue durée: savoir anticiper pour reprendre son travail

Entreprise de rayonnement national, ARCHIVECO est spécialisé dans la gestion documentaire et l’archivage. Depuis plus de 35 ans, ARCHIVECO répond à tout besoin d’archivage physique et numérique, soit en prestation de conseil, soit en service externalisé. Les experts d’ARCHIVECO accompagnent tout projet d’archivage : gestion et conservation des archives publiques, gestion et conservation de documents papier ou de supports audio vidéo, archivage électronique, numérisation, sauvegarde de supports informatiques, etc. Sur l’ensemble du territoire métropolitain, ARCHIVECO gère 27 sites de conservation, dans le respect des prescriptions techniques, légales et règlementaires. A Saint-Quentin, l’établissement regroupe 23 salariés. Quand madame G. a repris son travail après un arrêt maladie de plus d’un an, un mi-temps thérapeutique a été mis en place. Des aménagements de poste ont été engagés. Service de santé au travail d’ARCHIVECO, MTA (Médecine du Travail de l’Aisne) en a été le partenaire privilégié.

Corine Concejo est directrice des ressources humaines à ARCHIVECO : « Nous sommes une équipe de 23 salariés à Saint-Quentin. Les relations avec nos salariés sont donc faites d’attention et de proximité. Agée de 54 ans, madame G. est assistante ressources humaines. En novembre 2014, elle est obligée de prendre un arrêt maladie. Au début 2016, nous avons opté pour un mi-temps thérapeutique, en liaison étroite avec notre médecin du travail, le docteur Martine Moussalier. En mars 2016, madame G. a pu reprendre à temps plein ». En parallèle, une étude ergonomique a été menée avec MTA. Des aménagements de poste ont été engagés.

Anticipation, collaborations et confiance

Pour le docteur Martine Moussalier, médecin du travail à MTA, savoir anticiper est la clé de la réussite : « Nous avons réussi car le dialogue avec la salariée et l’entreprise était positif. Madame G. remplit une fonction de type administratif, au sein duquel le travail sur écran occupe près de 100% de son temps. Sa pathologie ostéo-articulaire est venue mettre en péril la pérennité de son emploi. Nous n’avons pas retenu la demande de qualification en Reconnaissance de Qualité de Travailleur Handicapé. Après échanges constructifs avec l’entreprise, nous avons opté pour un mi-temps thérapeutique, nous permettant d’observer la poste de travail et d’engager des modifications de poste. L’ergonomie est également une clé de la réussite ». Le mi-temps thérapeutique s’est déroulé au début 2016, à la reprise du travail. En mars 2016, madame G. a pu reprendre à temps plein.

Ergonomie et aménagement de poste

Technicienne de prévention à MTA, Lydie Bonnay a réalisé l’intervention en ergonomie : « L’essentiel est de partir de l’observation du poste et de l’expression du salarié. Nous avons pu analyser toutes les contraintes du poste et étudier, en dialogue direct avec madame G., toutes les options possibles pour adapter la situation de travail. Les entretiens avec la salariée et sa responsable ont été, à ce titre, très précieux. La réussite de notre intervention repose sur l’engagement de l’entreprise ». Au final, le bureau a été totalement réinstallé. En collaboration avec l’informaticien de l’entreprise, l’ordinateur a été repositionné. Le plateau de travail a été adapté. Madame G. bénéficie d’un siège avec têtière et d’un casque sans fil, avec décrochage automatique du téléphone. L’organisation de son armoire a été revue pour limiter les mouvements inutiles. Enfin, le temps de travail a été aménagé pour permettre des pauses régulières.

ARCHIVECO
La Solution Archive Immédiate
23 salariés
Corine CONCEJO, Directrice des Ressources Humaines

SAINT-QUENTIN

SANTÉ AU TRAVAIL DE L’AISNE (MTA)

(Publié dans le N°36 : La santé au travail a 15 ans !) le 10/10/2016

Témoignages