Témoignages

Témoignages

NCA, NORD CONTRÔLES ASSAINISSEMENT

Leptospirose : savoir y penser !

Créé en 2011 et basé à Saint-Pol-sur-Mer, Nord Contrôles Assainissement (NCA) est rapidement devenu leader dans son savoir-faire : l’inspection et la réhabilitation de canalisations. Sa technologie repose sur des robots d’exploration avec informatique embarqué, lecture et guidage en surface. NCA réalise des tests d’étanchéité, à l’eau ou à l’air, sur des canalisations neuves ou anciennes. Ses 15 salariés travaillent sur la région des Hauts-de-France, en partenariat avec NCA Géoloc, spécialisé dans le repérage des canalisations enfouies, par détection en surface. NCA a obtenu la certification MASE et l’accréditation COFRAC. Devant une demande d’information de l’ensemble des salariés sur le risque de leptospirose, NCA s’est tourné vers son service de santé au travail : le CEDEST (Centre pour le DEveloppement de la Santé au Travail), basé à Coudekerque-Branche.

Pierre Vidogue est responsable Qualité Hygiène Sécurité Environnement chez NCA : « Nous avons remarqué dans le catalogue de prestations du CEDEST que nos salariés pouvaient bénéficier d’une sensibilisation pour la prévention du risque leptospirose. Travaillant dans l’assainissement, ce module de sensibilisation nous est apparu tout à fait adapté. Nos salariés peuvent en effet être concernés, car la leptospirose est transmise par le rat… ». Après échanges avec le docteur Eric Dorp, médecin du travail au CEDEST, le principe d’une sensibilisation des salariés est décidé. Cependant, cette sensibilisation est un des éléments d’une politique globale de prévention.

Vous avez dit « leptospirose » ?

Pour mémoire, la leptospirose est une maladie infectieuse d’origine bactérienne. Présente dans le monde entier, cette bactérie est excrétée avec l’urine des rongeurs, notamment les rats. Elle peut prendre plusieurs visages : de la simple grippe passagère et sans séquelles à des formes graves avec atteintes hépatiques, neurologiques, ophtalmologiques ou rénales. Sous réserves de conditions précises de diagnostic et d’exposition avérée au risque, la leptospirose peut être reconnue comme maladie professionnelle indemnisable au titre du Tableau 19 du régime général (Spirochétoses).

La sensibilisation, c’est bien…

photo seance de formation

La séance de sensibilisation a été réalisée par Caroline Fransois, infirmière de santé au travail au CEDEST, accompagnée d’Emilie Seurt, en licence de Santé Travail, sous la coordination du Médecin du Travail. « Grâce à une visite de NCA, nous avons adapté notre intervention. Après une information générale sur la définition de la leptospirose, des conditions de transmission, des risques, nous avons expliqué l’importance des moyens de protection individuelle et collective ». Grâce à des quizz interactifs, les échanges ont été très riches et les questions très nombreuses. La séance regroupait 10 à 15 personnes, sur une durée de une heure trente. La Prévention, c’est mieux. Pour le docteur Eric Dorp : « Conseiller les employeurs et les salariés constitue le coeur de notre métier. Pour la leptospirose, la sensibilisation est un premier pas. L’information des salariés est une obligation. Mais l’essentiel est la mise à disposition et le port de tenues de travail adaptées et de moyens de protection collectives et individuelles telles que le lavage des mains. Les procédures de travail doivent l’inclure ». Gage de sérieux, NCA est certifié MASE. Et Pierre Vidogue complète : « En complément, nous proposons aux salariés qui le souhaiteraient de prendre en charge la vaccination contre la leptospirose ».

NCA, NORD CONTRÔLES ASSAINISSEMENT
15 salariés
PIERRE VIDOGUE, Responsable Qualité Hygiène Sécurité Environnement

SAINT-POL-SUR-MER

SANTÉ AU TRAVAIL DE DUNKERQUE (CEDEST)

(Publié dans le N°36 : La santé au travail a 15 ans !) le 10/10/2016

Témoignages