Témoignages

Témoignages

Les ateliers « CARTOGRAPHIE DE PRÉVENTION »

Bâtiment et Travaux Publics

A Coquelles, Boulogne-sur-Mer et Rang-du-Fliers, les TPE et les entreprises artisanales du BTP sont invitées à plusieurs ateliers gratuits, qui se déroulent sur deux demi-journées, pour actualiser leur Document Unique d’Évaluation des Risques et concevoir un Plan d’actions. Trois organismes se sont associés : CAPEB (Chambre des Artisans et Petites Entreprises du Bâtiment), ASTIL (Association Santé Travail Interentreprises Littoral), OPPBTP (Organisme Professionnel de Prévention du Bâtiment et des Travaux Publics). Entreprise & Santé s’est rendu à un atelier.

A Calais, ce matin du 21 juin 2017, six entreprises volontaires sont reçues dans les locaux d’ASTIL par Aurore Pecron, Technicienne Hygiène Sécurité d’ASTIL et Philippe Dervaux, Conseiller en prévention à l’OPPBTP. C’est la 2ème demi-journée à laquelle ils participent. Lors de la première matinée, ces entreprises ont rempli, avec l’accompagnement des deux animateurs, un autodiagnostic personnel explorant 10 thématiques. Lors de la deuxième matinée, elles ont reçu les résultats de leurs évaluations respectives et confidentielles, accompagnés de propositions d’actions pour chaque thématique. Les échanges avec les animateurs d’une part, et entre les entreprises d’autre part, permettent à chacun de progresser.

Une autoévaluation

« L’entreprise réalise elle-même son évaluation. Nous sommes là pour l’aider sur le plan méthodologique. En outre, nous apportons notre expertise sur le fond », nous déclare Aurélie Obein, conseiller en prévention à l’OPPBTP et pilote de la démarche sur le Littoral 62. « A la fin du 1er atelier, nous récupérons les questionnaires que chacun a rempli. Chaque questionnaire est confidentiel. Nous en assurons le traitement : sur chaque thématique explorée, une note est donnée en fonction des réponses. Cela aide à la priorisation. De même, nous établissons un tableau, pour chaque entreprise, donnant des propositions d’actions concrètes à engager ». Entre les deux ateliers, Aurélie Obein échange avec Aurore Pecron, car le regard de l’OPPBTP et de l’ASTIL sont complémentaires.

Dix thématiques explorées

« Les thématiques abordées couvrent un très large spectre », précise Aurélie Obein. Elles sont au nombre de 10 : management de la prévention, maîtrise du risque, retour d’expérience, formation continue, suivi règlementaire, équipement de travail, organisation des chantiers, secours, hygiène santé, environnement et risque chimique.

Un plan d’actions

Pour Aurore Pecron : « Dans l’élaboration du plan d’actions, chacun apporte ses compétences spécifiques. L’entreprise est gagnante, car elle bénéfice de ces expertises complémentaires, entre OPPBTP et ASTIL, dans une seule démarche. Elle a un gain de temps et d’efficacité. En outre, chaque entreprise qui s’implique le fait de son plein gré. Nous sommes dans notre mission de conseil ».


> Travailler en réseau et optimiser nos compétences !

Un exemple : GROUPE ROGER DUFEUTRELLE, Calais.

Le Dr Claude Bailly est médecin du travail à l’ASTIL : « J’assure le suivi en santé au travail de plusieurs centaines d’entreprises et plusieurs milliers de salariés. Cela n’est possible que par un travail en équipe au sein de l’ASTIL, et un travail en réseau en externe. Ce travail en réseau nous permet d’apporter un service plus pointu et plus efficace aux entreprises ».



Créée en 1958, l’entreprise Roger DUFEUTRELLE est spécialisée dans la menuiserie aluminium, la construction métallique, la tôlerie, la chaudronnerie. Elle assure la fabrication en ateliers et la pose sur chantier pour le bâtiment et l’industrie : de structures métalliques, bardages, fermetures. Le Dr Claude Bailly poursuit : « Pour l’entreprise Roger DUFEUTRELLE, nous avons réalisé cette Cartographie de Prévention avec l’OPPBTP. L’ASTIL a apporté ses compétences en matière de santé au travail, grâce au concours d’Aurore Pecron, notre Technicienne en Hygiène et Sécurité ». Cette démarche correspond à une phase de pré-diagnostic réalisé en atelier et restitué sous la forme d’un tableau de bord avec cotations. « La Fiche d’Entreprise va être actualisée et par ailleurs, un plan d’actions de prévention, que j’ai validé, a été restitué à l’entreprise. En une intervention, nous avons répondu à plusieurs objectifs ! ».



> Bénéficier d’un regard extérieur et progresser !

Un exemple : LBS DEMOLITION, les Attaques.

Entreprise de démolition et de désamiantage implantée à Les Attaques, près de Calais, LBS emploie 39 salariés et travaille sur tout le « Grand Nord », sur tout type de locaux. Laurence Becquet est responsable Hygiène Sécurité Environnement depuis 2009 chez LBS DEMOLITION : « En tant qu’entreprise, je pense que nous ne sollicitons pas suffisamment l’OPPBTP et l’ASTIL, alors que nous adhérons à ces deux organismes. Ils ont une mission de conseil et nous avons besoin de leurs expertises. Nous ne pouvons pas tout savoir ».
LBS DEMOLITION a deux DUERP en actualisation permanente : les chantiers de désamiantage d’une part, les autres chantiers et les bureaux d’autre part.
« La démarche est très pragmatique », poursuit Laurence Becquet. « Elle nous permet de progresser en mettant en évidence des pistes d’amélioration, en nous apportant des conseils avisés et pratiques. Les échanges avec les autres entreprises, lors des ateliers, sont également très enrichissants. Cela nous permet de nous situer, d’échanger et de partager nos expériences, nos difficultés et nos solutions. Il faut jouer le jeu en toute honnêteté. Que ce soit à l’ASTIL ou à l’OPPBTP, nous avons avec nous des professionnels de haut niveau. Ils sont là pour nous aider ! » L’entreprise est suivie par le Dr Marinette Delobel, médecin du travail à l’ASTIL.

A propos du partenariat ASTIL et OPPBTP

Chargée de projets à l’ASTIL, Julie Croquet précise :
«Depuis cette année un partenariat entre l’ASTIL et l’OPPBTP existe. Pourquoi ? Tout simplement car nous avons le même but : la prévention. Différentes actions sont menées en commun : “un atelier Document Unique “et” un atelier Cartographie de Prévention”. »
Pour Aurore Pecron, Technicienne en Hygiène et Sécurité à l’ASTIL : « Il y a une bonne répartition des rôles. L’OPPBTP explique, de manière globale leur outil pour réaliser le DU, avec des conseils pratiques pour le construire, l’ASTIL aide individuellement les entreprises dans la réalisation de leur DU et répond aux questions d’ordre médical. »

(Publié dans le N°39 : Document unique : ÉVALUER, RÉUSSIR !) le 17/07/2017

Témoignages