Témoignages

Témoignages

Bâtiment et Travaux Publics

De la connaissance à l’action !

Aux côtés des médecins du travail, les services de santé au travail constituent des équipes composées d’infirmiers santé travail, de secrétaires médicales, d’assistantes santé travail, de techniciens et ingénieurs HSE (Hygiène, Sécurité Environnement), d’ergonomes, de métrologues, de psychologues du travail, d’assistantes sociales du travail… L’unité Santé Travail du centre médical de Symphorine à Arras a ainsi développé « Action Prévention BTP ». Le but est d’identifier les attentes des employeurs et de leurs salariés par le biais d’un questionnaire, et de leurs proposer des actions en cohérence des réponses obtenues. Cette unité santé travail de Symphorine constitue l’un des 16 centres fixes d’ACTION SANTE TRAVAIL, qui accompagne 15 000 entreprises réparties sur les territoires d’Aire-sur-la-Lys, Arras, Bapaume, Béthune, Bruay-la-Buissière, Burbure, Carvin, Hénin-Beaumont, La Bassée, La Gorgue, Lens, Saint-Pol. Soit 222 600 salariés.

L’unité santé travail du centre médical de Symphorine à Arras est composée de :

• Docteurs Nathalie Kraus, Caroline Pomportes, Thomas Jambart, Gérard Couteux, médecins du travail ;
• Gaëlle Meilliez, Isabelle Levillain, Laure Garde et Marie-Paule Bourgeois, secrétaires médicales ;
• Anne Soulier, infirmière de santé au travail ;
• Laure Baumann, assistante de santé au travail ;
• Baptiste Le Rioux, ingénieur HSE ;
• Laurianne Plumart, technicienne HSE ;
• Grâce Oyane, ergonome.
Cette unité santé travail souhaite développer une démarche de prévention dans les entreprises et être acteurs de santé au travail. L’objectif est également de mutualiser, partager, collaborer avec les autres centres médicaux d’ACTION SANTE TRAVAIL.

45 % des employeurs répondent

En 2013, pour devenir assistante en santé travail, Laure Baumann suit une formation, dont le maître de stage est le docteur Thomas Jambart. Elle réalise alors une étude, pour une soutenance de mémoire qui valide cette formation. Cette étude a pour but d’identifier les attentes des employeurs et de leur proposer des actions en cohérence par le biais d’un questionnaire. Après recensement effectué auprès des quatre médecins du travail du centre Symphorine, 59 entreprises du bâtiment de moins de 20 salariés sont sollicitées. Principaux métiers : maçon, plaquiste, carreleur, couvreur, électricien,… . Un questionnaire ciblé à l’attention des employeurs et concis est établi. Il ne comporte pas plus de six questions portant sur la connaissance des risques, la nouvelle réforme du service de santé au travail, le document unique… 27 employeurs sur les 59 contactés répondent au questionnaire, soit 45 %. Les principaux enseignements sont :

• Risques professionnels : nouvelle réglementation amiante ;
• Nouvelle réglementation : nouvelle réforme de 2012 ;
• Présentation du service : centre médical, nos prestations, nos formations.

Les employeurs ont été invités à une matinée d’échange avec les 4 médecins du travail et l’équipe pluridisciplinaire du centre médical de Symphorine Arras. Sept sont venus.

68 % des salariés répondent

Un questionnaire anonyme a été établi pour les salariés. Il porte sur les caractéristiques du salarié (contrat de travail, sexe, qualification) et les caractéristiques du travail (travail en atelier ou en chantier, connaissances des risques et des Equipements de Protection Individuelle, besoins en termes d’information). 161 salariés de 19 entreprises ont reçu le questionnaire. 109 ont répondu, soit 68 %. Les principaux enseignements portent sur :
• Risques professionnels : à quels risques professionnels estimez-vous être exposé ?
• Information sur les EPI : utilisation, intérêt, type d’EPI portés.
Ce premier travail a permis de développer une action spécifique au sein d’une entreprise sur la thématique du bruit.

Une action de prévention sur le bruit

La démarche s’est déroulée en quatre temps auprès de l’entreprise Quillet-Duquesne, TPE du bâtiment de 20 salariés à Hendecourt-les-Ransart. Elle a été le sujet de mémoire d’Anne Soulier, infirmière dont le maître de stage est le docteur Caroline Pomportes, dans le cadre de sa licence infirmière santé travail. Une rencontre a eu lieu avec les co-gérants, le médecin du travail Caroline Pomportes, l’infirmière Anne Soulier et l’ingénieur HSE Baptiste Le Rioux pour l’élaboration de la fiche d’entreprise et présentation de la démarche. Puis, en accord avec les deux employeurs, un questionnaire ciblé sur le bruit et les EPI a été remis auprès des 20 salariés. Ce questionnaire nous a permis d’évaluer leurs attentes. Ainsi l’infirmière et la technicienne bruit Bénédicte Weppler ont effectué différentes dosimétries sur les postes : maçons, plaquiste, conducteur d’engins… Les données croisées de la fiche d’entreprise, du questionnaire , des dosimétries et des observations de postes ont permis de monter une action collective : l’infirmière et l’ingénieur ont réalisé une sensibilisation en entreprise sur le bruit et les EPI touchant la quasi-totalité de l’effectif et les deux chefs d’entreprise.

Recensement Entreprises • 59 sociétés de moins de 20 salariés pour les 4 médecins du travail du Centre médical Symphorine à Arras
Questionnaire Employeurs • 6 questions courtes et concises
• Adressé aux 59 employeurs
• 27 employeurs ont répondu
Questionnaire Salariés • Adressé aux 161 salariés (19 entreprises)
• 109 ont répondu
Action Prévention Bruit • Au sein d’une entreprise de 20 salariés
• Actualisation de la Fiche d’entreprise
• Questionnaire sur le bruit et les EPI auprès des salariés
• Dosimétrie et observations de postes
• Action collective

(Publié dans le N°35 : Artisans, commerçants, travailleurs indépendants…Votre santé compte pour vos salariés!) le 21/07/2016

Témoignages