Les articles par thème : Conditions de travail

Les exosquelettes sont là…

Sous forme de bras ou de jambières articulés, de combinaisons, corsets ou vêtements, les exosquelettes sont là ! Par exemple, ils permettent d’effectuer des tâches de manutention en allégeant les poids à porter, des ponçages de plafond en soulageant la posture des bras… Les usages sont multiples. Les exemples sont mondiaux. Industrie, commerce et artisanat, agriculture : tous les secteurs d’activité sont concernés.

(Publié dans le N°44 : Ma santé, mon travail: où va-t-on?) le 18/10/2018

SONOCO

à Liévin, SONOCO emploie 42 salariés pour la fabrication d’emballages alimentaires en carton, notamment pour des grandes marques de glaces, café ou croissant, etc. à partir de bobines de carton, les équipes réalisent découpes, mises en forme et étiquetages afin de répondre au cahier des charges des clients. Groupe international d’origine américaine, SONOCO développe une politique permanente de suivi et d’améliorations de la santé et sécurité au travail.

(Publié dans le N°44 : Ma santé, mon travail: où va-t-on?) le 12/10/2018

PRST 2016-2020

Le Plan régional santé travail 2016-2020 a été adopté par une instance peu connue : le Coreoct (Comité régional d’orientation sur les conditions de travail). Mis en place par la Direccte Hauts-de-France, le Coreoct réunit les partenaires sociaux. Le 18 juin 2018, une matinée d’échanges a eu lieu à ARRAS. Elle était placée sous la haute autorité de Madame Michèle Lailler Beaulieu, directrice régionale Direccte Hauts-de-France.

(Publié dans le N°43 : Services à la personne: on en aura tous besoin un jour !) le 11/07/2018

VENATOR PIGMENTS FRANCE

Implanté à Comines depuis 1926, VENATOR Pigments France produit et exporte dans 80 pays des pigments bleu, rose et violet outremer, utilisés dans la fabrication de plastiques, cosmétiques et peintures. Fonctionnant en continu, 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, l’usine VENATOR Comines emploie 115 salariés. L’entreprise s’est engagée dans une politique continue d’amélioration des conditions de travail avec l’appui du SIMUP Val de Lys-Lille Métropole, son service de santé au travail.

(Publié dans le N°42 : Horaires atypiques: quand la ville dort...) le 04/05/2018

AGRIFREEZ et l’ESAT les Ateliers du WESTHOEK

Accueillant 50 travailleurs handicapés âgés de 20 à 60 ans sur le dunkerquois, l’AFEJI – ESAT Les Ateliers du WESTHOEK propose les services suivants : entretien et création d’espaces verts, petits travaux de bâtiment et nettoyage de locaux, assemblage et montage, fabrication d’emballages et conditionnement, flaconnage, ensachage, activités en entreprise. Depuis fin 2016, vingt usagers de l’ESAT Les Ateliers du WESTHOEK mettent en carton, en panachage, des sachets de légumes surgelés, dans les locaux et sur une ligne de fabrication d’AGRIFREEZ, à Esquelbecq.

(Publié dans le N°42 : Horaires atypiques: quand la ville dort...) le 04/05/2018

DES ORIENTATIONS REGIONALES

Les orientations du Plan Régional Santé au Travail Hauts-de-France 2016-2020 ont été adoptées par les partenaires sociaux, réunis au sein du COREOCT (Conseil Régional d’Orientations des Conditions de Travail), sous l’égide de la DIRECCTE. Ce Plan repose sur un diagnostic de sinistralité établi dès 2015, enrichi par une très large concertation entre tous les acteurs de la Sécurité et de la Santé au Travail des Hauts-de-France. Il doit favoriser la mise en place d’actions réalisables, mesurables et déclinables dans les entreprises.

(Publié dans le N°41 : Santé au travail: les orientations régionales) le 21/02/2018

CULTURE DE PREVENTION, QVT ET SUPPORT AUX TPE-PME

Avec le PRST 2016-2020, les partenaires sociaux et les pouvoirs publics s’accordent sur un point : les performances économiques et sociales d’une entreprise sont améliorées si le dialogue interne permet d’engager des actions de prévention et de santé au travail. Développer la culture de prévention et la qualité de vie au travail, apporter plus de supports aux TPE-PME sont les trois « piliers » du Plan Santé Travail Hauts-de-France 2016-2020.

(Publié dans le N°41 : Santé au travail: les orientations régionales) le 21/02/2018

Les « TROPHÉES PRÉVENTION » fêtent leurs dix ans !

Le 29 janvier 2018, le SIMUP Service de Santé au Travail Vallée de la Lys – Métropole Nord décernera à l’une de ses entreprises adhérentes, le 10ème « Trophée Prévention ». Au moment où nous mettons sous presse, le nom de l’entreprise lauréate 2018 n’est pas encore dévoilé. Rendez-vous sur le site d’Entreprise & Santé dès le 29 janvier !
Présidé par M. Patrick Vandamme, le SIMUP a créé les Trophées Prévention dès 2009. Entreprise & Santé a rencontré Hervé Morel, directeur général du SIMUP Métropole Nord.

(Publié dans le N°41 : Santé au travail: les orientations régionales) le 16/02/2018

Risque professionnel et taille de l’entreprise

« Les salariés des très petits établissements (1 à 9 salariés) ne sont pas plus exposés aux risques physiques que ceux des plus grandes unités, sauf pour les vibrations et la conduite sur la voie publique. Les expositions aux agents cancérogènes apparaissent plus fréquentes pour les salariés dans les petits établissements (1 à 49 salariés), et la prévention de ces risques y est moins développée. En revanche, ils subissent des risques organisationnels et psychosociaux nettement moins importants.
Ces constats demeurent lorsqu’on prend en compte les métiers exercés ».

(Publié dans le N°40 : Santé au travail: informer, c'est dialoguer !) le 17/10/2017

Jean Macher, Président de l’ARIAS

Président de l’ARIAS depuis 2006, Jean Macher est un observateur privilégié de la Santé Sécurité au travail. L’ARIAS, Association Régionale des Intervenants pour l’Amélioration de la Sécurité, a pour vocation d’animer des retours d’expérience et partages entre tous les intervenants et opérateurs en Santé Sécurité au sein des entreprises. Depuis près de 30 ans, Jean Macher a fait carrière au sein d’un leader mondial du travail temporaire.

(Publié dans le N°39 : Document unique : ÉVALUER, RÉUSSIR !) le 17/07/2017

Page 1 sur 41234>>