Les articles par thème : Education à la santé

Alcool et travail: la prévention, c’est possible !

Depuis la loi de 2011 , les services de santé au travail ont la mission de conseil pour la prévention « de prévenir la consommation d’alcool et de drogues sur le lieu de travail ». Au service de ses entreprises adhérentes, PÔLE SANTÉ TRAVAIL Métropole Nord a créé le PRADD : Pôle de Ressources en Addictologie. Grâce à leur médecin du travail, nombre de ses adhérents sollicitent son aide. Comme la Mission Locale Métropole Sud qui aide les jeunes de 16 à 25 ans sur 69 communes de la métropole lilloise.

(Publié dans le N°44 : Ma santé, mon travail: où va-t-on?) le 12/10/2018

Services à la personne: SE FORMER POUR BIEN PORTER ET MIEUX SE PORTER

Comme de nombreux services de santé au travail, ACTION SANTE TRAVAIL développe pour ses entreprises adhérentes des formations connues antérieurement sous le terme « Gestes et Postures ». Ces formations, agréés par l’Institut National de Recherche et Sécurité (INRS), s’appellent aujourd’hui « PRAP », comme Prévention des risques liés à l’activité physique. Un format spécifique Médico-social a été mis au point pour les salariés amenés à aider une personne en situation de perte d’autonomie, quel que soit son âge.

(Publié dans le N°43 : Services à la personne: on en aura tous besoin un jour !) le 12/07/2018

Horaires atypiques DE QUOI PARLE-T-ON ?

Qu’il soit de statut indépendant ou salarié, un travailleur sur deux serait en horaire atypique. Car les horaires atypiques recouvrent de très nombreuses situations de travail. L’horaire « typique » ou « normal », est un horaire régulier et de jour, qui respecte les soirées, les nuits et les week-ends. Cet horaire est en accord avec les rythmes biologiques et facilite la vie sociale. En dehors de ces cas, l’horaire est considéré comme « atypique ».

(Publié dans le N°42 : Horaires atypiques: quand la ville dort...) le 04/05/2018

Horaires atypiques: QUE FAIRE EN PRATIQUE ?

Le monde du travail évolue. Les entreprises sont de plus en plus nombreuses à adopter des rythmes de travail en horaires atypiques : quelles sont les conséquences pour la santé ? Que peut faire une entreprise si elle choisit d’employer son personnel à ces rythmes de travail ? Quelles sont les mesures à prendre pour limiter les risques ? À ACTION SANTé TRAVAIL (A.S.T.), service de santé au travail d’Arras-Lens-Liévin-Béthune, un groupe de travail « travail en horaires atypiques » apporte des réponses.

(Publié dans le N°42 : Horaires atypiques: quand la ville dort...) le 04/05/2018

Horaires atypiques QUELS EFFETS ? QUELS PRECAUTIONS ?

Les horaires atypiques demandent à l’organisme de s’adapter et au travailleur (indépendant ou salarié) d’adapter sa vie familiale et sociale. Les effets sont donc autant de santé physique que mentale et de conséquences socio-familiales. Certains sujets et certaines familles s’adaptent plus facilement que d’autres. L’avancée en âge rend souvent plus difficile cette adaptation. Les préconisations et précautions de santé au travail visent à prévenir ou réduire ces effets.

(Publié dans le N°42 : Horaires atypiques: quand la ville dort...) le 04/05/2018

EITF RÉSEAUX ET ACTEMIUM

EITF Réseaux et Actemium Cambrai, entreprises de VINCI Energies, emploient 75 salariés sur la Zone Industrielle de Proville, près de Cambrai. Tous les deux ans, elles consacrent une journée complète à la santé et la sécurité au travail. L’AISMT (Association Interprofessionnelles des Services Médicaux du Travail de Cambrai) est leur partenaire sur les questions de santé au travail.

(Publié dans le N°41 : Santé au travail: les orientations régionales) le 19/02/2018

ENTREPRENDRE ENSEMBLE

Présidée par Jean-Yves Frémont, « Entreprendre Ensemble » est une association qui accompagne, sur le Dunkerquois, plus de 10 000 personnes en difficulté. L’association identifie et propose des solutions personnalisées d’insertion ou de réinsertion professionnelle. Accueil et disponibilité, écoute et suivi, dialogues et travail en réseau sont les atouts de l’association, dirigée par Arnaud Declunder.

(Publié dans le N°41 : Santé au travail: les orientations régionales) le 16/02/2018

ARCELORMITTAL TUBULAR PRODUCTS

A Hautmont, AMTPH produit des tubes de précision, destinés au marché automobile européen. « AMTPH » comme ArcelorMittal Tubular Products Hautmont. 165 salariés, auxquels s’ajoutent des intérimaires et prestataires permanents, transforment des bobines d’acier de 1 500 mm de largeur en tubes, dont les caractéristiques respectent scrupuleusement le cahier des charges des clients. Le four de traitement thermique impose de tourner en continu.

(Publié dans le N°40 : Santé au travail: informer, c'est dialoguer !) le 17/10/2017

CITEO ouvre ses portes à la recherche action !

Implanté sur l’agglomération lilloise depuis 1998, CITEO est une entreprise associative du secteur de l’entreprenariat social. Sa vocation : apporter une solution durable et adaptée alliant expertise, qualité et proximité. Sur près de 360 salariés, 300 sont des médiateurs sociaux, travaillant en roulement de 6 heures du matin à 1 heure du matin le lendemain, en s’adaptant à chaque client et chaque usager : médiation urbaine, transports/mobilité, école, hôpital et services publics.

(Publié dans le N°40 : Santé au travail: informer, c'est dialoguer !) le 17/10/2017

SCHAEFFLER

Equipementier automobile, SCHAEFFLER, à Calais, produit des chaînes de moteurs et emploie 334 salariés, dont 28 intérimaires. Environ 250 salariés travaillent en production, 6 jours sur 7 et 24 heures sur 24, sur des métiers d’opérateurs. Un savoir-faire spécifique, qui s’apprend au sein de l’entreprise. Grâce à une action menée avec ASTIL 62, son service de santé au travail, les salariés ont bénéficié de conseils personnalisés et d’orientation pour l’arrêt du tabac.

(Publié dans le N°38 : Obligations & Solutions !) le 19/04/2017

Page 1 sur 41234>>