Les articles par thème : Sensibilisation - Information et Formation

EITF RÉSEAUX ET ACTEMIUM

EITF Réseaux et Actemium Cambrai, entreprises de VINCI Energies, emploient 75 salariés sur la Zone Industrielle de Proville, près de Cambrai. Tous les deux ans, elles consacrent une journée complète à la santé et la sécurité au travail. L’AISMT (Association Interprofessionnelles des Services Médicaux du Travail de Cambrai) est leur partenaire sur les questions de santé au travail.

(Publié dans le N°41 : Santé au travail: les orientations régionales) le 19/02/2018

ENTREPRENDRE ENSEMBLE

Présidée par Jean-Yves Frémont, « Entreprendre Ensemble » est une association qui accompagne, sur le Dunkerquois, plus de 10 000 personnes en difficulté. L’association identifie et propose des solutions personnalisées d’insertion ou de réinsertion professionnelle. Accueil et disponibilité, écoute et suivi, dialogues et travail en réseau sont les atouts de l’association, dirigée par Arnaud Declunder.

(Publié dans le N°41 : Santé au travail: les orientations régionales) le 16/02/2018

AUCHAN St-Martin-les-Boulogne

600 salariés travaillent sur le site de l’hypermarché AUCHAN à Saint-Martin-les-Boulogne. En 2016, s’est tenue une journée Santé Sécurité, au cours de laquelle l’une des priorités abordées était la prévention des Troubles Musculo Squelettiques. Devant les résultats encourageants obtenus en 2016, un « Village Santé » a été mis en place, axé sur la Qualité de Vie au Travail et l’Hygiène de vie, en septembre 2017.

(Publié dans le N°41 : Santé au travail: les orientations régionales) le 16/02/2018

Les bons gestes : cela s’apprend… et s’entretient !

Les 230 000 salariés des 15 000 entreprises adhérentes à ACTION SANTÉ TRAVAIL peuvent bénéficier de formations au « Sauvetage Secourisme du Travail » (SST) et à la « Prévention des Risques liés à l’Activité Physique » (PRAP), qui sont comprises dans leur cotisation. D’une part les gestes qui sauvent. D’autre part, les gestes et postures qui protègent des Troubles Musculo-Squelettiques. A noter qu’ACTION SANTE TRAVAIL est certifiée ISO 9001 par l’AFNOR.

(Publié dans le N°41 : Santé au travail: les orientations régionales) le 16/02/2018

LYCEE PROFESSIONNEL LOUIS ARMAND

En Sambre Avesnois, 20 Centres de Formation (CFA ou UFA) accueillent 905 élèves en BTS et 2 514 élèves en Bac Pro. Santé au Travail Sambre Avesnois (STSA) développe des actions d’information pour les apprentis et les élèves réalisant des stages en entreprises, dénommés Période de Formation en Milieu Professionnel. A Jeumont, le lycée professionnel Louis Armand a accueilli les interventions de STSA, en complément de son programme pédagogique et des enseignements assurés par les professeurs.

(Publié dans le N°41 : Santé au travail: les orientations régionales) le 16/02/2018

RAMERY PROPRETE

Groupe familiale indépendant, Ramery s’appuie sur 5 métiers complémentaires : travaux publics, bâtiment, second œuvre et lots techniques, environnement et immobilier. La branche environnement se compose de 350 collaborateurs répartis dans 10 sociétés, implantées en Nord et Pas-de-Calais. Le 19 mai 2017, une journée Santé Sécurité a été dispensée sur trois sites : Dunkerque, Harnes et Barlin. Les équipes de Ramery ont été mobilisées sur 3 thèmes communs : « Conduite et Risque Routier », « Addictions » et « Chasse aux Risques ».

(Publié dans le N°40 : Santé au travail: informer, c'est dialoguer !) le 19/10/2017

WEPA

A Bousbecque, près d’Halluin, WEPA est une entreprise spécialisée dans la production de papier hygiénique, d’essuie-tout et de mouchoirs. Elle emploie 400 salariés. Trois machines produisent des bobines de papier, qui sont ensuite transformées en produits finis sur sept lignes de production. Cette production est expédiée dans toute l’Europe. Au sein de l’entreprise, un groupe de travail conçoit et organise « La semaine du Bien-être ».

(Publié dans le N°40 : Santé au travail: informer, c'est dialoguer !) le 19/10/2017

ARTV Distribution

Quatre salariés travaillent chez ARTV Distribution à Alaincourt, dans le département de l’Aisne. Marie Masure, dirigeante, explique : « Nous donnons une deuxième vie à des emballages plastiques, issus essentiellement de l’agroalimentaire ou de l’industrie cosmétique ». A leur réception, les bidons sont vides ou contiennent des résidus de produits. D’où la nécessité d’être bien informé sur les risques chimiques.

(Publié dans le N°40 : Santé au travail: informer, c'est dialoguer !) le 19/10/2017

CINQ CONSEILS POUR L’INFORMATION ET LA FORMATION SECURITE DANS MON ENTREPRISE

Chaque salarié doit bénéficier d’une information de base à la sécurité. En cas de risques particuliers, des formations spécifiques doivent être mises en place, en fonction des dispositions règlementaires (Code du travail) et/ou des recommandations des organismes de sécurité sociale. A noter que, dans une TPE, le chef d’entreprise est souvent exposé aux mêmes risques que son (ou ses) salarié(s) : l’information est alors commune et partagée.

(Publié dans le N°40 : Santé au travail: informer, c'est dialoguer !) le 19/10/2017

A propos des formations spécifiques…

La présence de risques particuliers au sein de l’entreprise peut nécessiter la mise en œuvre de formations spécifiques, en application des dispositions règlementaires et/ou des recommandations de la Sécurité Sociale. Certaines débouchent sur des habilitations obligatoires à obtenir pour exécuter le travail. Votre service de santé au travail est à même de vous renseigner et de vous orienter. Voici une liste non exhaustive…

(Publié dans le N°40 : Santé au travail: informer, c'est dialoguer !) le 18/10/2017

Page 1 sur 12123456789101112>>