Les articles par secteur d'activité : Service

GROUPE FLORALYS

Sur le secteur du Douaisis, le groupe FLORALYS est le « N°1 du service aux personnes âgées ». Depuis plus de 20 ans, il intervient dans la vie des seniors pour l’aide à domicile (1 200 clients), l’animation de 31 béguinages (600 locataires) et la gestion de 5 maisons de retraite médicalisées (375 résidents en EHPAD). FLORALYS emploie 700 salariés exerçant des métiers très différents. C’est dire que le partenariat « au long cours » entretenu avec PÔLE SANTÉ TRAVAIL Métropole Nord est important.

(Publié dans le N°43 : Services à la personne: on en aura tous besoin un jour !) le 14/07/2018

Auxiliaires de vie: AU PLUS PRÈS DU TRAVAIL RÉEL…

La prévention des risques professionnels dans le secteur des services à la personne est une des priorités majeures du Plan Régional Santé Travail 2018-2022. Grâce à son équipe pluridisciplnaire, l’ASTIL développe la prévention des risques professionnels des auxiliaires de vie dès leur formation en centre d’apprentissage. Ces apprenti(e)s deviennent ensuite salarié(e)s d’un organisme spécialisé ou de particuliers.

(Publié dans le N°43 : Services à la personne: on en aura tous besoin un jour !) le 14/07/2018

ETUDE MAÎTRES CHATELAIN

Implantée à Guise depuis 1926, l’étude de maîtres Yves Chatelain et Yann Chatelain emploie 10 salariés. Que l’on soit notaire, clerc de notaire, agent d’accueil, assistant, formaliste, comptable ou négociateur, les heures passées avec l’ordinateur sont nombreuses… Devant la demande d’une salariée, concernée par des douleurs dorsales importantes, l’entreprise fait appel au service prévention de Médecine du travail de l’Aisne (MTA).

(Publié dans le N°43 : Services à la personne: on en aura tous besoin un jour !) le 14/07/2018

Services à la personne: DE QUOI PARLE-T-ON ?

Les « services à la personne » recouvrent un champ d’activité très vaste : de la garde d’enfant à l’aide en situation de dépendance (temporaire ou définitive), en passant par le jardinage ou le bricolage. C’est dire que les situations de travail sont extrêmement variées. Outre que les intervenants travaillent au domicile des personnes aidées, les déplacements sont nombreux et sous contrainte de temps. Car les délais et durées d’intervention sont très souvent comptés. La charge affective et relationnelle est également très présente.

(Publié dans le N°43 : Services à la personne: on en aura tous besoin un jour !) le 13/07/2018

Services à la personne: CAPITALISER LES EXPERIENCES DE CHACUN PERMET DE S’AMELIORER EN CONTINU

Avec l’ASSAD de Dunkerque (Association de Services et de Soins à Domicile), le Centre pour le Développement de la Santé au Travail (CEDEST) a développé une collaboration experte, à l’écoute des besoins des salariés. Un travail d’enquête, réalisé auprès de 350 auxiliaires de vie en 2016-2017, a notamment porté sur la perception et la connaissance des risques infectieux.

(Publié dans le N°43 : Services à la personne: on en aura tous besoin un jour !) le 13/07/2018

Semaine internationale francophone pour la Santé et qualité de vie au travail

Les participants auront l’occasion :
• de suivre des formations,
• d’échanger avec des experts reconnus,
• de prendre part à diverses activités de réseautage…

Hors magazine le 13/07/2018

Services à la personne: SE FORMER POUR BIEN PORTER ET MIEUX SE PORTER

Comme de nombreux services de santé au travail, ACTION SANTE TRAVAIL développe pour ses entreprises adhérentes des formations connues antérieurement sous le terme « Gestes et Postures ». Ces formations, agréés par l’Institut National de Recherche et Sécurité (INRS), s’appellent aujourd’hui « PRAP », comme Prévention des risques liés à l’activité physique. Un format spécifique Médico-social a été mis au point pour les salariés amenés à aider une personne en situation de perte d’autonomie, quel que soit son âge.

(Publié dans le N°43 : Services à la personne: on en aura tous besoin un jour !) le 12/07/2018

E2C GRAND HAINAUT

Implantée depuis 2010 sur Anzin et Maubeuge, sur Fourmies depuis avril 2017, l’E2C Grand Hainaut (École de la 2e Chance) emploie 27 collaborateurs et collaboratrices, qui accueillent et accompagnent 280 jeunes par an. Ces jeunes sans qualification sont âgés de 18 à 25 ans et traversent de grandes difficultés personnelles : problématiques de ressources, de logement, de comportement, voire de justice. Avec l’E2C Grand Hainaut, plus d’un jeune sur deux trouve une activité professionnelle.

(Publié dans le N°42 : Horaires atypiques: quand la ville dort...) le 04/05/2018

CEDATRA

A Ruitz, CEDATRA emploie 500 personnes, dont 380 personnes en situation de handicap. Etablissement de Service et d’Aide par le Travail, CEDATRA est une entreprise à part entière, qui doit satisfaire ses clients en termes de qualité, coûts et délais, pour ses différentes activités : papeterie (fabrication d’articles de classement et d’articles pour les beauxarts), espaces verts (collectivités territoriales, entreprises ou particuliers), sous-traitances d’industries (mise en carton, thermoformage, etc.).

(Publié dans le N°42 : Horaires atypiques: quand la ville dort...) le 04/05/2018

Fondation HOPALE, COMETE France

Comme chacun de ses salariés, le dirigeant d’une TPE ou d’une PME n’est pas à l’abri d’un handicap, consécutif à une maladie ou un accident. Il faut alors concilier l’avenir de l’entreprise avec l’avenir de l’emploi. Des aides sont disponibles. Encore faut-il les connaître et faire, à temps, les bonnes démarches. Dès les premiers signes de handicap ou de déficience, il faut concevoir la rééducation, en y intégrant le projet de vie professionnelle.

(Publié dans le N°42 : Horaires atypiques: quand la ville dort...) le 04/05/2018

Page 1 sur 1012345678910>>