Les articles du Dossier du magazine N° 43 - Services à la personne: on en aura tous besoin un jour !

Services à la personne: CAPITALISER LES EXPERIENCES DE CHACUN PERMET DE S’AMELIORER EN CONTINU

Avec l’ASSAD de Dunkerque (Association de Services et de Soins à Domicile), le Centre pour le Développement de la Santé au Travail (CEDEST) a développé une collaboration experte, à l’écoute des besoins des salariés. Un travail d’enquête, réalisé auprès de 350 auxiliaires de vie en 2016-2017, a notamment porté sur la perception et la connaissance des risques infectieux.

(Publié dans le N°43 : Services à la personne: on en aura tous besoin un jour !) le 13/07/2018

Services à la personne: SE FORMER POUR BIEN PORTER ET MIEUX SE PORTER

Comme de nombreux services de santé au travail, ACTION SANTE TRAVAIL développe pour ses entreprises adhérentes des formations connues antérieurement sous le terme « Gestes et Postures ». Ces formations, agréés par l’Institut National de Recherche et Sécurité (INRS), s’appellent aujourd’hui « PRAP », comme Prévention des risques liés à l’activité physique. Un format spécifique Médico-social a été mis au point pour les salariés amenés à aider une personne en situation de perte d’autonomie, quel que soit son âge.

(Publié dans le N°43 : Services à la personne: on en aura tous besoin un jour !) le 12/07/2018

Services à la personne: DE QUOI PARLE-T-ON ?

Les « services à la personne » recouvrent un champ d’activité très vaste : de la garde d’enfant à l’aide en situation de dépendance (temporaire ou définitive), en passant par le jardinage ou le bricolage. C’est dire que les situations de travail sont extrêmement variées. Outre que les intervenants travaillent au domicile des personnes aidées, les déplacements sont nombreux et sous contrainte de temps. Car les délais et durées d’intervention sont très souvent comptés. La charge affective et relationnelle est également très présente.

(Publié dans le N°43 : Services à la personne: on en aura tous besoin un jour !) le 13/07/2018

Auxiliaires de vie: AU PLUS PRÈS DU TRAVAIL RÉEL…

La prévention des risques professionnels dans le secteur des services à la personne est une des priorités majeures du Plan Régional Santé Travail 2018-2022. Grâce à son équipe pluridisciplnaire, l’ASTIL développe la prévention des risques professionnels des auxiliaires de vie dès leur formation en centre d’apprentissage. Ces apprenti(e)s deviennent ensuite salarié(e)s d’un organisme spécialisé ou de particuliers.

(Publié dans le N°43 : Services à la personne: on en aura tous besoin un jour !) le 14/07/2018