Les articles du Dossier du magazine N° 24 - Expositions aux risques: moins de pénibilité, plus de santé

A propos…de facteurs de risques

Une obligation d’ensemble Dans le cadre de ses obligations générales de prévention, chaque entreprise doit évaluer les risques auxquels sont exposés ses salariés, unité de travail par unité de travail. Cette évaluation et les mesures de prévention prises doivent être colligées dans un Document Unique d’Évaluation des Risques (DUER), régulièrement actualisé.

(Publié dans le N°24 : Expositions aux risques: moins de pénibilité, plus de santé) le 20/11/2013

Fiches de prévention : un investissement !

La loi du 9 novembre 2010 portant réforme des retraites a inscrit dans le Code du travail, l’obligation de prévention de la pénibilité. À compter du 1er février 2012, pour chaque salarié concerné, l’employeur doit établir et actualiser une fiche de prévention des expositions. Il doit transmettre ces fiches au service de santé au travail de son entreprise.

(Publié dans le N°24 : Expositions aux risques: moins de pénibilité, plus de santé) le 20/11/2013

À PROPOS… D’ACTIONS DE PRÉVENTION !

Conseil N°1: SAVOIR S’ENTOURER

Rester seul, c’est prendre le risque de ne rien faire ! Et la sanction sera alors plus lourde que l’action… En effet, pénalités, amendes ou recours pour faute inexcusables deviennent des risques plus lourds que de mettre en œuvre un plan d’action. Et sans rendements. Car, le plan d’actions devra de toute façon être fait. Or, ce plan de prévention préserve la santé des salariés. Dans une TPE ou une PME, le salarié est la première valeur de l’entreprise.

(Publié dans le N°24 : Expositions aux risques: moins de pénibilité, plus de santé) le 20/11/2013

POMUNI FRANCE

A ESQUELBECQ, dans les Flandres maritimes, 95 salariés travaillent chez POMUNI FRANCE. Des tonnes de pommes de terre non lavées entrent par camions entiers… Dès réception, elles sont pesées, calibrées, triées, lavées… Elles ressortiront de POMUNI sous sachets de 500g et 1kg, barquettes de 1 kg, cartons, filets de 5, 10, 15, 20 ou 25 kg pour rejoindre les Grandes Surfaces et des chaînes de restauration. Les références sont nombreuses. De septembre 2011 à mars 2013, un Plan de Prévention de la Pénibilité a été défini. Il est en cours de déploiement.

(Publié dans le N°24 : Expositions aux risques: moins de pénibilité, plus de santé) le 20/11/2013

PÔLE SANTE TRAVAIL Métropole Nord

C’est la sixième génération qui est à la tête de DECOTTEGNIE Bâtiments à Bondues. Leur cœur de métier : Le gros-œuvre de bâtiment, en neuf ou en rénovation, R+2 (rez-de-chaussée et deux étages). Dès sa première visite de chantier, le docteur Hugues Lalande, médecin du travail à PÔLE SANTÉ TRAVAIL Métropole Nord, n’en revient pas : « Je n’ai jamais vu cela ! C’est exemplaire tant pour les équipements de sécurité que l’organisation du travail ». Allons voir ça de plus près …

(Publié dans le N°24 : Expositions aux risques: moins de pénibilité, plus de santé) le 20/11/2013

Entre les différentes lois, où sont les convergences ?

Depuis 2003, à chaque nouvelle loi sur les retraites, la question de la prise en compte de la pénibilité dans le passé professionnel du salarié pour le calcul de ses droits trouve de nouvelles réponses. La loi sur les retraites du 21 août 2003 a obligé les partenaires sociaux à aborder la pénibilité dans le cadre du dialogue social. La loi du 9 novembre 2010 permet à un salarié de partir en retraite à 60 ans à taux plein, à condition de justifier d’une incapacité permanente partielle d’au moins 10 %, liée à un accident du travail ou une maladie professionnelle.

(Publié dans le N°24 : Expositions aux risques: moins de pénibilité, plus de santé) le 20/11/2013

À PROPOS… DE DÉFINITIONS

Ouvrons le dictionnaire
(source le petit Larousse illustré)

PENIBILITE
caractère de ce qui est pénible. La pénibilité d’une tâche ».

PENIBLE
1. « Qui se fait avec peine, fatigue, souffrance. Un travail pénible ».
2. « Qui cause une peine morale, qui afflige. Une pénible nouvelle ».
3. Familièrement. « Désagréable, difficile à supporter, en parlant d’une personne ».

TRAVAIL
1. « Activité de l’homme appliquée à la production, à la création, à l’entretien de quelque chose.

(Publié dans le N°24 : Expositions aux risques: moins de pénibilité, plus de santé) le 20/11/2013